jardin-secrets.com

Rosier 'Philippe Noiret' (Rosa 'Philippe Noiret')

En résumé
  • Port: buissonnant
  • Hauteur: moyenne (0,80 m)
  • Remontant: oui
  • Fleurs: doubles
  • Feuillage: caduc
  • Rusticité: très rustique (-20°C)
  • Exposition: ensoleillée
  • Floraison: printemps / été / automne
  • Couleur: rose, jaune
  • Parfum: oui

Genre: Rosa
Cultivars: 'Philippe Noiret'
Famille: Rosacées
Classification: Rosier moderne

Le Rosier 'Philippe Noiret' est un arbuste buissonnant au feuillage caduc. Il mesure 80 centimètres de haut pour 60 centimètres de large.

Remontant, il offre des grandes fleurs doubles au parfum léger. La floraison apparaît à partir du mois de mai et remonte jusqu'aux premières gelées.

Très rustique, le Rosier 'Philippe Noiret' tolère des températures hivernales de l'ordre de -20°C.

Il préfère un sol normal et une exposition ensoleillée.

C'est un rosier résistant aux maladies, primés plusieurs fois.

Culture, entretien et taille des Rosiers

Afin que la culture et l'entretien des rosiers n'aient plus aucun secret pour vous, Rosier 'Philippe Noiret' inclus, nous avons également mis en ligne un grand dossier: Tout savoir sur les Rosiers.

Dans ce dossier sur le jardinage, vous trouverez une série d'articles qui vous expliqueront dans le détail comment cultiver, entretenir, identifier, choisir et soigner les rosiers:

rosier-philippe-noiret-1© andrey korzun

rosier-philippe-noiret-2© andrey korzun

Par-delà le jardinage

"Je m'en tape les couilles !" ou comment faire exploser de rire Michel Boujenah.

Au début des années 2000, alors que Philippe Noiret (1930-2006) tourne une scène du film "Père et fils" réalisé par l'humoriste, il se trompe lorsqu'il doit dire "Je m'en bats les couilles". Derrière la caméra, Boujenah se donne un mal de chien pour que son rire ne soit pas audible. Une fois la scène tournée, Boujenah explose de rire, pendant que Noiret est navré et veut la tourner à nouveau. Mais il s'en "tape" les couilles avec une conviction telle... c'est irrésistible, on la garde ! Et en plus, ce sera dans la bande-annonce du film.

Philippe Noiret était un bosseur qui savait toujours son texte sur le bout des doigts, il était rarissime qu'il se trompe. En revanche, lorsqu'il tournait avec un comédien intimidé, il faisait semblant de ne pas le savoir et lui demandait de l'aider. Comme l'a dit Jean Rochefort, c'était un seigneur.

Par , publié sur Jardin Secrets le 15-01-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer