Sarracénie pourpre (Sarracenia purpurea)

Plantes carnivores > Sarracénie pourpre

Sarracénie pourpre
En résumé
  • Port: rosette
  • Exposition: très lumineuse
  • T°C: saisonnière (-10°C à 30°C)
  • Sol: humide
  • Piège: passif
  • Difficulté: moyenne

Genre: Sarracenia
Espèce: purpurea
Famille: Sarracéniacées
Origine: Amérique

La Sarracénie pourpre est une plante carnivore au port en rosette de feuilles trapues, tapissant, sur un rhizome traçant. D'une croissance moyenne, elle mesure environ 15 cm de haut (30 cm avec les fleurs) pour un diamètre d'environ 1 m.
La floraison apparaît au printemps. Elle se compose de fleurs roses pendantes au sommet d'une hampe florale.

Multiplication de la Sarracénie pourpre

Entretien de la Sarracénie pourpre

En été, l'arrosage doit être fréquent. Faites tremper le pot dans de l'eau. En hiver, maintenez le substrat juste humide. Si vous la cultivez en intérieur, pensez à l'arroser de temps en temps par le dessus afin que ses urnes se remplissent d'eau.
En été, la Sarracénie pourpre se cultive à des températures comprises entre 15 et 30°C. En hiver, elle peut résister jusqu'à -10°C
Le taux d'hygrométrie doit être maintenu entre 40 et 70%.
L'exposition doit être très lumineuse ; le plein soleil est accepté.
Le substrat standard pour plante carnivore est idéal, soit 70% de tourbe, 15% de sable et 15% de vermiculite.

Ennemis de la Sarracénie pourpre

Pas d'ennemi avéré mis à part un risque de pourriture, comme chez toutes plantes vivant en milieu humide.

Fonctionnement du piège des Sarracenias

Le piège passif des Sarracenias est constitué d'une feuille en forme de cône.
L'extrémité de ce cône présente des glandes dégageant une substance attirant les insectes et les enivre s'ils y goûtent.
L'insecte ainsi désorienté par la substance va tomber dans le piège ; il arrive aussi que certains insectes y descendent d'eux-mêmes.

La remontée leur sera impossible: l'intérieur du cône est recouvert de poils orientés vers le bas et chaque mouvement de l'insecte l'entraînera un peu plus vers le fond où il sera digéré.

L'opercule surplombant le cône ne se referme pas. Il a pour seul but d'empêcher la pluie de remplir le cône.

Autres espèces de Sarracenia présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

La Sarracénie pourpre est une plante carnivore qui a une particularité amusante: elle délègue une partie de sa digestion.

Lorsqu'une proie est capturée, un signal chimique déclenche la production d'enzymes, commence alors le processus de digestion. Mais pour digérer l'exosquelette des insectes, la Sarracénie pourpre a besoin d'enzymes hydrolitiques spécifiques qu'elle n'est pas en capacité de sécréter, les chitinases.

Pour palier ce manque, la Sarracénie pourpre abrite donc dans ses feuilles des larves de mouches qui vont se charger de l'exosquelette.

Photos de la Sarracénie pourpre (Sarracenia purpurea)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+36Photo 9Photo 10Photo 11Photo 12Photo 13Photo 14Photo 15Photo 16Photo 17Photo 18Photo 19Photo 20Photo 21Photo 22Photo 23Photo 24Photo 25Photo 26Photo 27Photo 28Photo 29Photo 30Photo 31Photo 32Photo 33Photo 34Photo 35Photo 36Photo 37Photo 38Photo 39Photo 40Photo 41Photo 42Photo 43Photo 44

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 17-03-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).