Alliaire (Alliaria petiolata)

Plantes à massif > Alliaire

Alliaire
En résumé
  • Port: érigé
  • Hauteur: moyenne (30 à 35 cm)
  • Exposition: ombragée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps
  • Couleur: blanc
  • Rusticité: très rustique (-20°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Alliaria
Espèce: petiolata
Famille: Brassicacées
Origine: Europe, Asie, États-Unis

L'Alliaire est une plante bisannuelle au port dressé et au feuillage aromatique dégageant une odeur d'ail. D'une croissance rapide, elle peut atteindre 80 centimètres à 1 mètre de haut pour un diamètre de 30 à 35 centimètres.

Le saviez-vous ?

L'Alliaire est une plante sauvage comestible. On la trouve parfois vendue comme plante condimentaire.
Les feuilles sont consommées crues en salade, les fleurs aromatisent les plats et les graines peuvent être broyées pour fabriquer de la moutarde.

Culture et entretien de l'Alliaire

Bien que sauvage, elle peut être cultivée au jardin ou au potager.
La plantation s'effectue au printemps.
Le sol de votre jardin doit être humifère, humide, frais et riche en azote.
L'emplacement doit être ombragé ou mi- ombragé.
Il y a peu d'entretien à prévoir. L'Alliaire est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -20°C.
Arrosez-la en cas de forte chaleur ou de sécheresse prolongée. Paillez le pied afin de préserver la fraîcheur et l'humidité du sol et ainsi, réduire la fréquence des arrosages.
L'Alliaire peut devenir très envahissante car elle se ressème abondamment d'elle-même. Pour limiter ce phénomène, supprimer les fleurs avant qu'elles ne dispersent leurs graines.

Multiplication de l'Alliaire

Floraison de l'Alliaire

La floraison apparaît au printemps, la deuxième année après la plantation. Elle est abondante et se compose de petites fleurs blanches réunies en corymbe.
La fructification se présente sous la forme de grappes dressées de capsules contenant chacune plusieurs petites graines.

Par-delà le jardinage

La moutarde est le condiment le plus consommé après le sel et le poivre. Les premières recettes datent du IVe siècle et c'est durant le XIVe siècle qu'elle devient une fierté bourguignonne (Dijon).

En France, elle était traditionnellement produite dans les régions viticoles, le vin ayant tourné était recyclé comme vinaigre pour préparer la moutarde. Au XXe siècle, la France comptait plus de 160 producteurs, contre 6 aujourd'hui qui importent 85% des graines.

Différentes graines de Brassicacées sont utilisées, les graines de Moutarde noire (Brassica nigra) étant les principales. À défaut d'en avoir, on peut les remplacer par des graines d'Alliaire, elles n'entrent habituellement pas dans la composition de la moutarde mais sont très similaires.

Photos de l'Alliaire (Alliaria petiolata)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+28Photo 9Photo 10Photo 11Photo 12Photo 13Photo 14Photo 15Photo 16Photo 17Photo 18Photo 19Photo 20Photo 21Photo 22Photo 23Photo 24Photo 25Photo 26Photo 27Photo 28Photo 29Photo 30Photo 31Photo 32Photo 33Photo 34Photo 35Photo 36

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 15-10-2014

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).