Noyer du Japon (Juglans ailantifolia)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Noyer du Japon

Noyer du Japon© kenlo nasahara
En résumé
  • Port: élancé, étalé
  • Hauteur: grande (15 à 25 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: vert, rouge
  • Rusticité: très rustique (-30°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: oui

Genre: Juglans
Espèce: ailantifolia (synonyme sieboldiana)
Famille: Juglandacées
Origine: Japon

Le Noyer du Japon est un arbre fruitier au port élancé et étalé et au feuillage caduc. D'une croissance moyenne, il mesure 15 à 25 m de haut.

Le saviez-vous ?

Le genre comprend une vingtaine d'espèces d'arbres.
Le fruit du Noyer du Japon, la noix, est comestible et est consommée de diverses façons. Ce dernier est entouré d'une enveloppe collante verte qui elle, est toxique par ingestion.
La gangue toxique des fruits est utilisée traditionnellement au Japon pour capturer les poissons. Le bois est employé en sculpture.
Il fut introduit en Europe comme arbre d'ornement vers 1860.
Dans son milieu naturel, on le rencontre sur les berges des ruisseaux.

Culture et entretien du Noyer du Japon

La plantation s'effectue en automne ou au printemps. Prévoyez 5 mètres d'espace en tous sens pour son bon développement.
Le sol de votre jardin doit être fertile, profond, léger, humide et peu acide.
L'emplacement doit être ensoleillé ou mi-ombragé, à l'abri des vents.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Noyer du Japon est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -30°C.
Les bourgeons sont sensibles aux gelées printanières tardives.
Pratiquez une taille d'entretien si cela s'avère nécessaire.

Multiplication du Noyer du Japon

Floraison du Noyer du Japon

La floraison apparaît au printemps ou au début de l'été, selon le climat. Les fleurs mâles sont des chatons verdâtres cylindriques et pendants. Les fleurs femelles pourvues de stigmates rouges. Les noix brunes sont composées d'une enveloppe externe verte, charnue et lisse. Elle se détache à maturité. Ensuite, on trouve une coque dure contenant les graines comestibles. Elles poussent en groupe de 20.

© afro bresilien

© el grafo

Autres espèces de Juglans présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Né au XVIe siècle, au XIIIe selon certaines sources, le vin de noix fut longtemps un apéritif très populaire, jusqu'au milieu du XXe siècle environ.

Bien qu'on en trouve dans le commerce, plus ou moins facilement dans certaines régions si on se cantonne à la grande distribution, le vin de noix se fait normalement soi-même. La recette de base est simple et aisément mémorisable: 10 noix concassées et 10 morceaux de sucre par litre de vin, ce à quoi les puristes ajoutent volontiers 25cl d'eau-de-vie. Le tout doit macérer 6 semaines et ensuite être filtré. On peut alors le boire ou le laisser vieillir dans une cave.

Un peu vieille école de nos jours, le vin de noix semble néanmoins regagner en popularité depuis quelques années, notamment grâce aux artisans de la Dordogne dont c'est évidemment l'une des spécialités.

Photos du Noyer du Japon (Juglans ailantifolia)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 28-12-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Merci pour tout et exceptionnellement pour ces informations très utiles et j'espère que ça sera continuellement.khames | 28-12-2017 à 19:56:49 | Répondre

 
Nouveautés
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer