jardin-secrets.com

Onagre à sépales rouges (Oenothera erythrosepala)

© bogdan
En résumé
  • Port: touffu, érigé
  • Hauteur: moyenne (50 à 120 cm)
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: été
  • Couleur: jaune
  • Rusticité: très rustique (-30°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Oenothera
Espèce: erythrosepala (synonyme glazioviana)
Famille: Onagracées
Origine: Amérique du nord

L'Onagre à sépales rouges est une plante vivace aux tiges recouvertes de poils rouges, au feuillage caduc et au port touffu et érigé. D'une croissance rapide, il mesure 50 cm à 1,20 m en tous sens.

Le saviez-vous ?

Le genre compte plus de 120 espèces de plantes annuelles, bisannuelles ou vivaces.
L'Onagre à sépales rouges doit son nom latin, Oenothera, au grec « oinos » qui désigne le vin et à « thêr », qui signifie chasser les bêtes sauvage. Cela vient du fait qu'autrefois, ses racines infusées dans du vin avaient la réputation d'apprivoiser les bêtes sauvages.
C'est une plante comestible dans son ensemble. Les racines légèrement sucrées sont consommées crues ou cuites, les feuilles se consomment en légumes et les graines s'utilisent comme les graines de pavot ou de sésame.
Elle peut être convoitée par les escargots et les limaces.

Culture et entretien de l'Onagre à sépales rouges

La plantation s'effectue au printemps ou en automne.
Le sol de votre jardin doit être pauvre, léger, bien drainé et frais.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. L'Onagre à sépales rouges est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -30°C. Elle supporte très bien la sécheresse.
Attention, elle est sujette à l'oïdium et au pourrissement des racines en cas d'excès d'humidité. Pensez à la multiplier car sa durée de vie est assez courte pour une vivace.

Multiplication de l'Onagre à sépales rouges

Floraison de l'Onagre à sépales rouges

La floraison apparaît en été. Elle se compose de grandes fleurs jaunes tubulaires à sépales rouges, parfumées et nectarifères. Les fleurs sont éphémères: elles s'ouvrent le matin et se fanent dans l'après-midi mais d'autres leurs succèdent tout au long de la saison.
Le fruit est une capsule poilue qui contient des graines comestibles.

© claus ableiter

© ettore balocchi

Autres espèces d'Oenothera présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Après le lamarckisme et le darwinisme, il y eut le mutationnisme...

Théorisé en 1901 par le botaniste néerlandais Hugo de Vries (1848-1935), le mutationnisme est une théorie de l'évolution qui attribue aux mutations un rôle essentiel dans l'apparition d'espèces nouvelles, la sélection naturelle n'ayant qu'un rôle mineur. Très populaire à ses débuts, cette théorie tomba finalement dans l'oubli assez rapidement.

À l'origine, Hugo de Vries eut l'idée du mutationnisme en observant les Onagres, des plantes capables d'évoluer très rapidement vers de nouvelles espèces. D'ailleurs, d'une manière générale, de nombreux généticiens se sont intéressés aux Onagres durant la première moitié du XXe siècle pour cette même raison.

Photos de l'Onagre à sépales rouges (Oenothera erythrosepala)

Source des images: Wikimédia

Produit correspondant

Par , publié sur jardin-secrets.com le 30-11-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer