Romarin retombant (Rosmarinus lavandulaceus)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Romarin retombant

Romarin retombant
En résumé
  • Port: rampant, retombant
  • Hauteur: petite (0,50 à 1 m)
  • Feuillage: persistant
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: automne, hiver, printemps
  • Couleur: bleu
  • Rusticité: très rustique (-15°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: non

Genre: Rosmarinus
Espèce: lavandulaceus
Famille: Lamiacées
Origine: Obtention horticole

Le Romarin retombant est un arbrisseau au port retombant ou tapissant et au feuillage persistant et aromatique. D'une croissance lente, il mesure 50 cm à 1 m de haut pour un étalement supérieur.

Le saviez-vous ?

Le genre compte douze, deux ou une espèces, selon les botanistes.
Le Romarin retombant est idéal dans les jardins secs ou de bord de mer, en rocaille, massif ou en potée.
Son feuillage éloigne les insectes ainsi que les escargots et les limaces. C'est donc un compagnon idéal au potager mais on peut également le placer près des ouvertures de la maison.
Les branches feuilles sont utilisées fraîches ou séchées pour aromatiser divers plats mais aussi les huiles, les vins et les vinaigres.

Culture et entretien du Romarin retombant

La plantation s'effectue en automne de préférence ou au printemps, selon le climat.
Le Romarin retombant tolère tous les types de sol bien drainé avec toutefois une préférence pour les sols calcaires et pauvres.
Son emplacement dans votre jardin doit être ensoleillé ou mi-ombragé.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. Le Romarin retombant est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -15°C. Il supporte très bien la sécheresse et les embruns.
Vous pouvez éventuellement effectuer une taille légère après la floraison. Attention, il ne redémarre pas sur le vieux bois.

Multiplication du Romarin retombant

Floraison du Romarin retombant

La floraison apparaît de l'automne au printemps. Elle se compose d'une multitude de petites fleurs bleues, nectarifères et mellifères, réunies en grappes axillaires.

Autre espèce de Rosmarinus présente sur le site:

Par-delà le jardinage

L'un des premiers parfums remonte au XIVe siècle, il s'agit d'un alcoolat de romarin créé pour Élisabeth de Pologne (1305-1380).

Véritable fontaine de jouvence à ses yeux, elle en faisait un usage immodéré, allant même jusqu'à le boire. La légende veut d'ailleurs qu'au soir de sa vie, la souveraine était encore une femme séduisante malgré son âge (75 ans). Intrigué par un tel pouvoir, Charles V (1338-1380) en fit officieusement le parfum de la Cour du Roi, usage qui perdura jusqu'à Louis XIV (1638-1715).

Connu aujourd'hui sous le nom "Eau de Hongrie", le parfum est toujours produit, notamment par la maison Fragonard. La version moderne est toutefois plus évoluée que la version d'origine puisqu'elle contient aussi de la lavande, de la bergamote, du jasmin, du cirse et de l'ambre.

Photos du Romarin retombant (Rosmarinus lavandulaceus)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 16-06-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).