jardin-secrets.com

Consoude du Caucase (Symphytum caucasicum)

source
En résumé
  • Port: touffu, érigé
  • Hauteur: moyenne (60 cm)
  • Exposition: ensoleillée, mi-ombragée, ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: bleu
  • Rusticité: très rustique (-25°C)
  • Difficulté: facile
  • Fleur à bouquet: non

Genre: Symphytum
Espèce: caucasicum
Famille: Boraginacées
Origine: Caucase

La Consoude du Caucase est une plante vivace à souche rhizomateuse, au port touffu et érigé et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, elle mesure 60 cm en tous sens.

Le saviez-vous ?

Le genre compte 30 à 35 espèces de plantes vivaces.
La Consoude du Caucase doit son nom commun du grec qui signifie « aide à la soudure » en référence à ses propriétés cicatrisantes.
C'est une plante idéale en jardin de plantes aromatiques, jardin sec et en rocaille. Ses feuilles sont comestibles.
Elle peut se montrer envahissante mais c'est aussi un excellent engrais naturel riche en potassium, activateur de compost. Elle peut s'utiliser en purin.

Culture et entretien de la Consoude du Caucase

La plantation s'effectue en automne ou au printemps. Choisissez bien son emplacement car l'enracinement est pivotant et profond.
Le sol de votre jardin doit être, de préférence, riche. Toutefois, elle tolère tous les types de sol.
L'exposition n'a pas d'importance. La Consoude du Caucase tolère aussi bien le plein soleil, que l'ombre ou la mi-ombre.
Il n'y a aucun entretien à prévoir. La Consoude du Caucase est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -25°C. Une fois installée, elle supporte très bien la sécheresse.
Supprimez régulièrement les fleurs fanées pour prolonger la floraison.

Multiplication de la Consoude du Caucase

Floraison de la Consoude du Caucase

La floraison apparaît du printemps à l'été, selon le climat. Elle se compose d'une multitude de petites fleurs pendantes tubulaires bleues, nectarifères et mellifères, réunies en racèmes.

© denis.prevot

© sten porse

Autres espèces de Symphytum présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

À l'origine, on ne disait pas Consoude mais "Consolida", du bas latin "consolidare" qui signifie affermir. Consolida s'est ensuite francisé pour devenir Consoude. Dans un deuxième temps, Symphytum s'est imposé comme nom de genre, du grec "sumphusis" qui signifie union.

Pour comprendre ces deux étymologies, il faut remonter quelques siècles en arrière. De l'Antiquité jusqu'à la fin du Moyen-Âge, les Consoudes étaient des plantes médicinales très utilisées pour favoriser la cicatrisation des plaies et des fractures.

Très riches en calcium, potassium, phosphore, fer et silice, leur efficacité dans ce domaine est d'ailleurs indéniable.

Photos de la Consoude du Caucase (Symphytum caucasicum)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 28-06-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer