Jardin Secrets
Index alphabétiqueRemonter

Criocère du Lis : dégâts et traitement

Jardin Secrets > Maladies & Ravageurs > Criocère du Lis

Le criocère du Lis (Lilioceris lilii) est un petit coléoptère rouge au ventre et aux pattes noires, d'environ 8 mm de long. Originaire d'Asie, il a d'abord colonisé l'Europe puis l'Amérique du nord.

Il existe plusieurs espèces de criocère mais le criocère du Lis, qui nous intéresse ici, s'attaque principalement aux végétaux de la famille des Liliacées.
Ses dégâts sont irréparables et annulent souvent la floraison saisonnière. Si l'attaque est importante, elle peut même conduire à la mort du végétal atteint. D'où l'importance de détecter sa présence et d'agir au plus vite.

Végétaux préférés du criocère du Lis

Comme son nom l'indique, le criocère du Lis s'attaque principalement aux Lis. Toutefois, sa gourmandise ne s'arrête pas là, il aime aussi toutes les autres Liliacées. On peut citer également la Fritillaire et le Sceau de Salomon parmi ses mets favoris. Toutefois, il semblerait que les Hémérocalles ne soient pas à son goût.
À noter que le Lis de la Madone (Lilium candidum) est particulièrement sensible à ses attaques.

Développement et dégâts du criocère du Lis

Le criocère du Lis apparaît dès l'arrivée du printemps et se reproduit très vite.
La femelle criocère du Lis peut pondre jusqu'à 400 oeufs en une seule saison. Ces oeufs, groupés par 12, se situent le long de la nervure principale, sous les feuilles.
6 jours plus tard, ils éclosent. Apparaissent alors les larves qui se couvrent de leurs excréments pour faire fuir les prédateurs. Vient ensuite le stade de la chenille et enfin, celui de l'adulte.
Les adultes passent l'hiver enfouis dans le sol. Ils ressortent de leur hibernation au printemps, dès que les températures s'adoucissent.

Les larves et les adultes se nourrissent des feuilles et des fleurs des Liliacées. Les feuilles se trouvent perforées et les boutons floraux présentent des cavités.
Ces dégâts sont irrémédiables et, si la colonie est importante, le végétal attaqué peut en mourir.

Lutter contre le criocère du Lis

Il n'y a pas vraiment de remède miracle contre le criocère du Lis, à moins d'utiliser des produits chimiques et de détruire l'écosystème de son jardin. Il reste tout de même quelques astuces simples qui ont déjà fait leurs preuves.

On sait que les odeurs fortes ont tendance à déranger les criocères du Lis. Donc, en préventif, on peut planter près des Liliacées des plantes au feuillage odorant comme par exemple l'Armoise.
Vous pouvez également répandre du marc de café frais aux pieds de vos Lis. Par contre, il faudra renouveler cet épandage après chaque pluie.
Il est également possible de planter des Fritillaires près des Lis. Fleurissant avant ces derniers, la criocère va s'en délecter et il vous sera plus facile de vous en débarrasser avant la floraison des Lis. Mais pour ça, il faut avoir envie de sacrifier des Fritillaires...

En moyen curatif, là encore, pas de remède miracle en jardinage biologique. La criocère du Lis, de par sa couleur, éloigne ses prédateurs naturels qui se méfient de lui. Même la larve, avec son bouclier d'excréments, les éloignent de par son odeur. De fait, inutile de compter sur les prédateurs...
Le meilleur moyen, donc, reste le ramassage manuel des adultes, des larves et des oeufs. Méfiez-vous car le Criocère adulte est un petit malin: s'il se sent menacé, il se laisse tomber au sol, sur le dos et fait le mort. Ainsi, il devient difficile à distinguer car il cache son dos rouge et montre son ventre noir...
N'hésitez pas à supprimer et brûler toutes les feuilles qui portent des excréments et donc, des larves.
Le purin de Tanaisie en pulvérisation sur le feuillage est parfois efficace. La Tanaisie a une odeur prononcée et donne un goût amer aux feuilles des Lis, ce que le criocère du Lis déteste.
Enfin, il existe des produits biologiques à base de pyréthrine et d'huile de Neem. En utilisant ce produit, il faut veiller à le pulvériser sur l'insecte. Ce traitement est à renouveler jusqu'à la disparition complète des criocères du Lis car ces derniers ne meurent pas tout de suite au contact du produit.

Dernier petit conseil: le criocère du Lis émet des stridulations à la manière des cigales ou des grillons. Donc si vous les entendez, ne vous faites par avoir et approchez-vous. Il vaut mieux vérifier que ce soit un insecte inoffensif pour vos plantes plutôt que de ne pas y prêter attention et laisser une probable invasion de criocères se propager.

criocere-du-lis-1

criocere-du-lis-2

Boutique en ligne

Calpop contre aleurodes (mouches blanches), acariens, chenilles, thrips, pucerons - 80 larves de punCalpop contre aleurodes (mouches blanches), acariens, chenilles, thrips, pucerons - 80 larves de pun
Les calpops de Biotop sont très efficaces contre les aleurodes et autres acariens quelque soit leur stade de développement. Il...
Ecopiège chenille processionnaire du pin 55 cm - BiotopEcopiège chenille processionnaire du pin 55 cm - Biotop
L' écopiège permet de pigéer efficacement et en toute sécurité la processionnaire du pin au stade chenille. Simple, efficace et...
Nématode Sf contre chenilles du verger 50m2 de traitement BiotopNématode Sf contre chenilles du verger 50m2 de traitement Biotop
Pour protéger vos arbres des chenilles du vergers, tout en restanten harmonie avec la nature, nous vous recommandons les nématodes...

Publié par sur Jardin Secrets le 02-04-2016
Crédits photos (ordre d'apparition): gilles gonthier, vrazix, sven grand.

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)


Le criocère du lys se nourrit de lys et certes le défigure quelque peu, mais il sait se faire pardonner. Prenez-en un dans votre main, fermez le poing, réchauffez-le, portez ensuite le poing à votre oreille et vous entendrez la petite musique qu'il produit. Après ça, vous n'aurez plus du tout le même regard sur lui !

prouille | 26-05-2021 à 11:48:34 |