Fruit miracle (Synsepalum dulcificum)

Plantes vertes et fleuries > Fruit miracle

Fruit miracle© ji elle
En résumé
  • Port: érigé, touffu
  • Hauteur: grande (200 à 400 cm)
  • Exposition: très lumineuse
  • Floraison: été / automne / hiver
  • Arrosage: modéré
  • Croissance: lente
  • Difficulté: moyenne

Genre: Synsepalum
Espèce: dulcificum
Famille: Sapotacées
Origine: Afrique de l'ouest

Le Fruit miracle est un arbuste au port érigé et touffu et au feuillage persistant. D'une croissance lente, il mesure jusqu'à 2 à 4 m de haut en pot et jusqu'à 6 m dans son milieu d'origine.
La floraison apparaît de l'été à l'hiver. Elle se compose de petites fleurs blanches et est suivie par l'apparition de baies ovales rouges.

Le saviez-vous ?

Le Fruit miracle est un arbuste assez rare en culture en Europe. Il est très recherché pour son fruit qui a donné le nom vernaculaire de l'arbuste. Ces baies ont la particularité d'avoir une faible teneur en sucre et d'être légèrement sucré. Mais la plus importante des qualités de cette baie est de supprimer les goûts amers et acides pendant environ 1h après l'avoir consommée. Ainsi, mâchez un fruit miracle et vous pourrez manger un citron sans problème juste après !
C'est un arbuste qui peut vivre longtemps en intérieur avec de bons soins. Toutefois, il faudra lui procurer beaucoup de lumière et d'humidité.

Entretien du Fruit miracle

L'emplacement doit être très lumineux toute l'année, mais sans soleil direct. L'idéal est de le cultiver dans une serre ou une véranda chauffée pour qu'il obtienne un maximum de lumière.
Durant la période de croissance, cultivez-le à une température comprise entre 20 et 25°C. En période de repos hivernal, placez-le dans une pièce aux températures comprises entre 15 et 18°C. Ne l'exposez jamais à une température inférieure à 5°C.
L'arrosage doit régulier et modéré. En période de croissance, arrosez-le de façon à humidifier l'ensemble du substrat sans pour autant le détremper. Laissez-le sécher en surface entre deux apports d'eau. Durant la période de repos végétatif, diminuez les arrosages de façon à laisser sécher le substrat sur quelques centimètres entre deux apports d'eau.
Le Fruit miracle demande un bon taux d'hygrométrie pour bien se développer (80%). Il est donc nécessaire de vaporisez régulièrement le feuillage avec une eau non calcaire et non chlorée.

Multiplication du Fruit miracle

Rempotage du Fruit miracle

Le rempotage s'effectue au printemps, lorsque les racines sortent du pot. Utilisez un mélange bien drainant et acide comme de la terre de bruyère, par exemple, ou un mélange de 40 % de terre de bruyère, 40 % de terreau horticole et 20 % de sable.

© forest & kim starr

source

Par-delà le jardinage

Dans les années 70, l'industriel américain Robert Harvey tente de commercialiser le "miralin", un édulcorant issu de la miraculine, protéine que l'on trouve dans le Fruit miracle. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il existe déjà quelques édulcorants, mais la plupart posent de sérieux problèmes: la saccharine a un goût métallique très désagréable, la dulcine a été interdite car cancérigène, le cyclamate est peu sucrant et son innocuité est de plus en plus sujette à question etc.

Faute de pouvoir démontrer l'innocuité du miralin, Robert Harvey essuie toutefois un refus des autorités. Il se fait alors damer le pion par l'aspartame, concurrent qui obtient son feu vert. Le miralin ne reviendra finalement pas dans la course, notamment car le Fruit miracle se conserve très mal, ce qui rend la production du miralin délicate et coûteuse. L'aspartame étant au contraire un édulcorant chimique, sa production à grande échelle ne pose aucune difficulté.

La situation commence toutefois à évoluer en 2005, lorsqu'un chercheur japonais découvre que la lyophilisation permet de conserver le Fruit Miracle. Le miralin suscite alors à nouveau de l'intérêt, a fortiori car l'aspartame et le stevia sont de plus en plus décriés. Toujours interdit pour l'heure dans la plupart des pays, il est néanmoins probable qu'il deviendra l'édulcorant de référence dans les années à venir.

Photos du Fruit miracle (Synsepalum dulcificum)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 03-01-2018

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer