Boutique en ligne
Noix de cajou (anacardium occidentale) Pot de 2 litres - 20/100 cm

50.50€Afficher
Carya illinoinensis (noix de pecan, pacanier) Pot de 3 litres - 100/120 cm

69.00€Afficher
Tetrapanax papyrifer ( arbre à papier de riz) Pot de 15 litres 100/120 cm

103.50€Afficher

Faire son compost

L'abri de jardin idéal

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Faire ses purins de plantes

Installer une serre

 

Noyer commun / Noix (Juglans regia)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Noyer commun

  1. Introduction
  2. Le saviez-vous ?
  3. Culture et entretien du Noyer commun
  4. Multiplication du Noyer commun
  5. Floraison du Noyer commun

Noyer commun

Infos jardinage

  • Port: étalé, arrondi
  • Hauteur: grande (20 à 30 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée, mi-ombragée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: brun, jaune
  • Rusticité: très rustique (-30°C)
  • Difficulté: facile
  • Arbre fruitier: oui

Genre: Juglans
Espèce: regia
Famille: Juglandacées
Origine: Asie, Europe

Le Noyer commun est un arbre fruitier au port étalé et arrondi et au feuillage caduc. D'une croissance moyenne, il mesure de 20 à 30 mètres de haut.
Sous lui, peu de plantes peuvent pousser. Les racines et le feuillage contiennent un inhibiteur de croissance (la juglone). Le Pommier et la Tomate craignent particulièrement sa proximité.
Sa racine pivotante rend son déplacement délicat.

Le saviez-vous ?

Le genre comprend une vingtaine d'espèces d'arbres.
Le fruit du Noyer commun, la noix, est comestible et est consommée de diverses façons.
Son feuillage est réputé pour faire fuir les insectes.
Diverses parties du Noyer commun sont utilisées dans la pharmacopée traditionnelle pour traiter différents maux.
Son bois, ainsi que ces racines (appelées « ronces »), sont recherchés en ébénisterie.
La pleine production de noix a lieue lorsque l'arbre est adulte, entre 15 et 25 ans. Cette production s'étale ensuite sur 50 ans mais l'arbre peut atteindre les 600 ans.

Culture et entretien du Noyer commun

La plantation s'effectue en automne ou au printemps. Prévoyez 5 mètres d'espace en tout sens pour son bon développement.
Le sol de votre jardin doit être fertile, profond, léger et peu acide.
L'emplacement doit être ensoleillé ou mi-ombragé, à l'abri des vents.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Noyer commun est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -30°C.
Les bourgeons sont sensibles aux gelées printanières tardives.
Pratiquez une taille d'entretien si cela s'avère nécessaire.

Multiplication du Noyer commun

Floraison du Noyer commun

La floraison apparaît au printemps ou au début de l'été, selon le climat. Les fleurs mâles sont des chatons brunâtres cylindriques et pendants. Les fleurs femelles sont axillaires, jaunâtres et groupées par 2 à 5. Les noix sont composées d'une enveloppe externe verte, charnue et lisse. Elles se détachent à maturité. Ensuite, on trouve une coque dure contenant les graines comestibles. La récolte des noix débute vers la fin septembre.

Autre espèce de Juglans présente sur le site:

Photos du Noyer commun (Juglans regia)

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+92Photo 9Photo 10Photo 11Photo 12Photo 13Photo 14Photo 15Photo 16Photo 17Photo 18Photo 19Photo 20Photo 21Photo 22Photo 23Photo 24Photo 25Photo 26Photo 27Photo 28Photo 29Photo 30Photo 31Photo 32Photo 33Photo 34Photo 35Photo 36Photo 37Photo 38Photo 39Photo 40Photo 41Photo 42Photo 43Photo 44Photo 45Photo 46Photo 47Photo 48Photo 49Photo 50Photo 51Photo 52Photo 53Photo 54Photo 55Photo 56Photo 57Photo 58Photo 59Photo 60Photo 61Photo 62Photo 63Photo 64Photo 65Photo 66Photo 67Photo 68Photo 69Photo 70Photo 71Photo 72Photo 73Photo 74Photo 75Photo 76Photo 77Photo 78Photo 79Photo 80Photo 81Photo 82Photo 83Photo 84Photo 85Photo 86Photo 87Photo 88Photo 89Photo 90Photo 91Photo 92Photo 93Photo 94Photo 95Photo 96Photo 97Photo 98Photo 99Photo 100

Wikimedia

Par-delà le jardinage

Qui dit Grenoble dit Noix de Grenoble, une référence en terme de qualité. Déjà à la fin du XIXe siècle, l'Isère en exporte plusieurs milliers de tonnes chaque année.

Au début du XXe siècle, les grands négociants commencent à mélanger noix de Grenoble et noix étrangères bas de gamme, le tout estampillé "Noix de Grenoble". Face à l'inquiétude grandissante des différents producteurs, qui craignent pour la réputation de leurs produits, dès 1905, une loi qui interdit ce type de fraude est promulguée.

Dans les années 1930, les négociants tentent une nouvelle falsification, vendant des "Noix de Grenoble" qui viennent en réalité de partout en France. La réponse ne se fait guère attendre, le 17 juin 1938, un décret sur "la délimitation de la noix de Grenoble" impose un périmètre strict. Il s'agit d'une des premières AOC de l'histoire, la première pour un fruit.

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

On a essayé pour vous
Amaryllis Waxz - Bakker
Annonceur
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Cyprès de Nootka
  • Chimonanthe luisant
  • Groseillier des Alpes
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Cactées et plantes grasses
  • Stenocactus crispatus
  • Schlumbergera opuntioides
  • Pachypode succulent
Plantes à massif
  • Laîche élevée 'Aurea'
  • Lamier jaune
  • Jonc fleuri
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Plantes vertes et fleuries
  • Curcuma angustifolia
  • Clivia caulescent
  • Crossandra flava
Potager
  • Menthe gingembre
  • Poire-melon
  • Épinard-fraise
Rosiers
  • Rosier 'Rouge Meillandecor'
  • Rosier 'Fritz Nobis'
  • Rosier 'Frau Dagmar Hastrup'