jardin-secrets.com

Techniques de bouturage

Fiches pratiques > Techniques de bouturage

Une bouture est un fragment de plante qui, dans certaines conditions, développe des racines puis des bourgeons. L'ensemble donne donc une nouvelle plante identique à la plante dont est issue la bouture. Cette plante porteuse de boutures est appelée « pied mère ».
En jardinage, cette technique de multiplication est très répandue car peu coûteuse et permet, la plupart du temps, d'obtenir une plante adulte plus rapidement que par la multiplication par semis.
Le bouturage est également idéal pour multiplier les espèces hybrides bien souvent stériles.

Après un prélèvement de bouture, il faut planter celle-ci dans un pot rempli de substrat. Le choix de ce dernier dépendra de l'espèce bouturée mais généralement, on choisit un substrat léger.
Avant la plantation de votre bouture, vous pouvez la tremper dans de l'hormone de bouturage. Cette hormone va permettre d'accélérer le développement des racines et dans le cas de boutures difficiles, elle facilitera l'enracinement.

Il existe différentes méthodes de bouturage. Le choix de la méthode adéquate va dépendre de l'espèce que vous souhaitez bouturer.

Bouture de tige (ou bouture de tête)

Sur le pied mère, sélectionnez un rameau feuillu non fleuri d'environ 10 centimètres de long. Coupez ce rameau juste au-dessus d'un noeud sur le pied mère et une fois séparé, recoupez le juste sous un noeud.

Supprimez les feuilles inférieures et coupez de moitié les feuilles supérieures si elles sont trop longues.

Cette méthode peut s'appliquer sur de nombreuses plantes herbacées et arbustes fleuris.

Bouturage de feuille

Cette méthode est utilisée pour multiplier certaines plantes comme le Bégonia et la Violette du Cap.

Il suffit de couper une feuille avec son pétiole et de la planter dans du substrat. Une nouvelle pousse apparaîtra à la base de la feuille.

Il existe une autre variante: une fois la feuille coupée, entaillez les nervures à son revers et posez là à plat sur le substrat. Les bords de la feuille devront être maintenus avec des petits cailloux. Les pousses apparaîtront sur chacune des entailles faite.

Bouture à talon

Ici, on coupera un rameau de 10 à 20 centimètres de long tout en prélevant un morceau d'écorce d'environ 1 centimètre.

Les boutures devront ensuite être enterrées au 4/5ème.

Cette méthode convient surtout à certains arbres et arbustes fruitiers.

Bouture en crossette

Sélectionnez un jeune rameau de 1 à 1,5 centimètres de diamètre et d'environ 20 centimètres de long. Il faudra le couper en gardant environ 1 centimètre du rameau dont il est issu.

La bouture aura donc une forme de T.

C'est une technique souvent utilisée pour bouturer la Vigne et l'Olivier.

Bouture de racine

Cette méthode est surtout pratiquée sur certains arbustes en hiver.

Tout d'abord, déterrez la motte. Prélevez ensuite un fragment de racine d'environ 20 à 30 centimètres de long. Choisissez la plus grosse, elle doit faire au moins le diamètre d'un crayon.

La bouture est ensuite plantée à l'horizontale. Les pousses devraient commencer à apparaître au printemps suivant.

On peut également rencontrer d'autres techniques de bouturage:

Bouture dans de l'eau

Ici, rien de plus simple. Après le prélèvement de la bouture, il suffit de la mettre dans un vase avec de l'eau (comme une fleur coupée).

À l'apparition des racines, rempotez la dans un pot avec du substrat.

Cette méthode concerne surtout les boutures de tige issues d'espèces au bouturage facile.

Bouture à l'étouffée

Dans cette configuration, on placera la bouture et sont pot sous une cloche, une demi bouteille plastique ou une mini serre. Cela permettra de maintenir une bonne humidité et une bonne température.

Cette méthode accélère l'apparition des racines et est adapté pour de nombreux végétaux. Attention à bien placer la bouture à l'étouffée en pleine lumière (mais sans soleil direct) et à aérer s'il y a trop de condensation.

Bouture herbacée, semi-herbacée et aoûtée

Cela concerne surtout les arbustes à fleurs. Ici, on parle de l'époque de prélèvement de la bouture.
Une bouture aoûtée est donc une bouture prélevée en août, lorsque le rameau de l'année sur lequel la bouture a été prélevée est rigide.
Au printemps, le rameau est plus « mou », on parle alors de bouture herbacée. Entre les deux, lorsqu'il n'est ni mou, ni rigide, on parle de bouture semi-herbacée.

Quelques conseils pour réussir vos boutures

  • Utilisez des outils propres et bien tranchants afin que la coupe soit saine et nette.
  • Choisissez des boutures sans maladies ni blessures.
  • Choisissez un substrat léger et propre pour y planter vos boutures.
  • Respectez bien les températures de multiplication et le taux d'humidité adéquat à l'espèce bouturée. La plupart des boutures de plante herbacée préfèrent être placées à l'intérieur plutôt que dans le jardin ou sur un balcon.
  • Évitez les changements brusques de températures et les courants d'air.
  • Sauf cas particulier, offrez une bonne luminosité à vos boutures.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 26-09-2014

Commentaires des internautes

(aucune inscription requise)

Bonjour, amateur d'hydrangeas, je me retourne vers les "paniculata" que je préfère aux "macrophyla", plus adaptés aux conditions climatiques de ma région (Hauts-de-France). Je souhaiterais bouturer mes paniculata, comment faire ? Il est mentionné de prendre des jeunes pousses qui n'ont pas fleuri, mes paniculatas émettent des pousses de l'année, suite à la taille, et fleurissent tous. Je n'ai aucune possibilité de prélever de jeunes pousses sans fleur. Comment dois-je opérer ? Merci pour la réponse. Amitié à tous.Merlenmi | 04-09-2019 à 11:30:40 |

Bonjour, peut-on bouturer un mûrier (quelle méthode svp) ?
Car ma grand-mère possède un pied.
NK | 30-07-2019 à 07:20:07 |

@NK
Bonjour,
Pour vous répondre, nous aurions besoin de savoir de quelle espèce de mûrier vous parlez (plus précisément, l'arbre ou la ronce buissonnante ? ).
Admin | 07-08-2019 à 13:24:24 |

Bonjour, le nom scientifique: Morus nigra L.
(Avec quelle méthode naturelle sans l'hormone de bouturage ?)
NK | 10-08-2019 à 23:03:28 |

@NK
Bonjour,
Merci pour cette précision. Donc oui, vous pouvez bouturer cette espèce de Mûrier. Il suffit de prélever des boutures de tiges aoûtées.
Admin | 12-08-2019 à 14:02:07 |

Bonjour, Un grand Merci Admin, je vais essayer de faire cette bouture.
Mais d'après vous lesquelles fonctionnent parmi les trois solutions: dans la terre, dans l'eau, sous une cloche qui est plantée dans la terre ?
Nk | 19-08-2019 à 12:49:15 |

Dans l'absolu, toutes fonctionnent mais le bouturage de Mûrier ne demande pas de technique particulière. Donc, la technique "classique" suffit : une bouture simplement mise dans un pot avec du terreau (avec lumière, arrosages et températures douces).Admin | 28-08-2019 à 13:37:52 |

Bonjour, ok.Nk | 30-08-2019 à 13:53:13 |

Bonjour, peut-on bouturer des rosiers ? J'ai un rosier polyarthrite introuvable en pépinière que je voudrais multiplier.
Merci.
Macska | 26-05-2019 à 13:52:26 |

Bonjour,
Oui, il est possible de bouturer un rosier en prélevant une jeune branche de l'année défleurie. Il est préférable d'utiliser de l'hormone de bouturage pour faciliter la reprise de la bouture.
Admin | 30-05-2019 à 15:25:27 |

J'ai un avocatier qui a 6 mètres de hauteur dans la maison. Il a peu de branches dans les premiers 2 mètres. Comment pourrais-je m'y prendre pour bouturer la partie du haut ?Louise | 07-11-2018 à 22:01:48 |

Bonjour,
Le bouturage de l'avocatier ne réussi pas à tous les coups, les résultats sont très aléatoires. Pour cela, il faut prendre une bouture de tige et la mettre dans l'eau, sous cloche, à la lumière et au chaud (minimum 20°C). Lorsque les racines commencent à se former, rempotez la bouture dans un terreau léger.
Admin | 10-11-2018 à 11:41:12 |

Personnellement, quand je mets une bouture au talon en pot, je l'incline afin que lors de déplacement du pot, les radicelles ne souffrent pas. J'utilise du terreau à cactus, à tous les coups on gagne. Ma méthode a toujours réussi, c'est pour cela que je vous en fais part. Bon bouturage !...FRANCE 29 | 28-11-2015 à 12:21:28 |

je me suis enfin decider a surfer sur votre site apres de nombreux commentaires sur votre page facebook !!! j'ai trouver le temps de prendre le temps !! en ce qui concerne les boutures sans hesiter je prefere la methode simple comme vous l'indiquez sur votre page ...methode qui consiste a prelever et a mettre a rasciner dans l'eau ....en tenant compte des phases de la lune !!!!en lune descendante jusqu'au 13 Mars ....pourquoi cette methode , bien simplement car j'aime bien voir les rascines se developper dans le vase ...les plantes sont des etres vivants !!! pour la note de votre site je mettrais tres bien ...voir meme tres tres bien ...pas exeptionnel car nul est exeptionnel dans ce monde !! bonne journee a toute l'equipe ....je retourne sur mes " jardins secrets " facebook !!! note de 4 ...tres bien c'est ca ???pars t'on du haut ou du bas lol si on part du haut c'est mediocre ...non bref lisez ci dessus !!!bruno | 07-03-2015 à 07:36:15 |

Bonjour Bruno.
Pouvez-vous me dire quelles sont les plantes que vous avez réussi à bouturer selon votre méthode ?
PETIT JARDINIER | 02-06-2018 à 13:40:53 |

Le laurier-rose bouture bien dans l'eau.redera | 03-11-2018 à 01:18:50 |

Les plantes qui réussissent par bouturage sont le figuier, l'olivier, la vigne.mohammed | 18-05-2019 à 01:05:30 |

Bonjour, Mohammed, comment vous faites pour bouturer les tiges de l'Olivier, et les figuiers ?
Avec quelle méthode de bouture naturelle, sans hormone de bouturage ? (vous mettez dans la terre ou dans l'eau, les tiges de l'olivier et les figuiers ?)
Mike | 18-08-2019 à 22:35:41 |

Ce site utilise des cookies