Agrandir un petit jardin

Fiches pratiques > Agrandir un petit jardin

Agrandir un petit jardin

Avoir un jardin de petite taille n'est pas une fatalité. Quelques conseils faciles à mettre en oeuvre peuvent permettre à votre jardin de s'agrandir, ne serait-ce que visuellement parlant.

Bien entendu, il ne s'agit pas là de grappiller des mètres carrés chez le voisins, fort sympathique au demeurant. Tout est une question de perspective et de rendu visuel.

Avec les quelques conseils qui suivent, vous verrez qu'il n'est pas obligatoire d'être un grand paysagiste pour que votre jardin paraisse plus grand.

Ouvrir son jardin vers l'extérieur

La première chose à faire est d'ouvrir son jardin au panorama extérieur: un champ, la pelouse du voisin ou le paysage. Votre regard doit pouvoir porter loin et une haie ou une clôture restreint ce dernier. Les haies ne sont pas interdites mais il est préférable de réduire leur hauteur. De même, au moment de leur taille, faites en sorte d'arrondir les angles. Cela permet d'inclure des points de perspectives de façon harmonieuse.
Pour les haies libres, créez des points d'ouverture sur l'extérieur, là où le paysage est agréable à l'oeil.
Tout ceci permet au regard de s'échapper sans gêne.
Pour les murs de la maison qui donnent sur le jardin, intégrez-les à ce dernier en faisant courir des plantes grimpantes sur leur surface (rosiers, vigne vierge, lierre...).

Limiter la hauteur des végétaux

Des arbres et arbustes de haute taille dans un petit jardin donnent, visuellement parlant, un effet de jardin encombré. De fait, limitez leur hauteur à 1,50 m.
Dans les massifs, on peut choisir des végétaux de différentes hauteurs et d'espèces diverses. On se limitera tout de même aux espèces peu encombrantes (hauteur comme largeur).
Les plantes tapissantes peuvent parfaitement être intégrées au premier plan d'un massif mais il faudra veiller à contrôler leur développement afin qu'elles ne colonisent pas tout l'espace.

Choix des végétaux et disposition

Pour accroître l'intérêt visuel de votre jardin, choisissez des végétaux au fort potentiel ornemental (couleur, texture du feuillage, parfum...).
Créez des îlots fleuris (sous forme de petits massifs) répartis sur la pelouse, en laissant de l'espace entre eux.
Il existe deux méthodes pour cela. Première méthode, on sème du gazon sur la totalité du terrain. Une fois bien installé, on découpe la pelouse à la forme souhaitée, on retourne la terre en éliminant les mottes de gazon, on égalise le sol et on plante les fleurs. Deuxième méthode, on dessine la forme sur la terre avec un cordeau et on sème le gazon ensuite. On veillera à effectuer un semi plus dense sur les bords des petits massifs.
Avec ses petits îlots de fleurs, le regard aura ainsi divers points à explorer dans le jardin pour se promener.

Harmonisation des couleurs

Dans un petit jardin, il est préférable d'éviter les couleurs criardes. Ces dernières ont tendance à donner un effet de masse et de lourdeur. On peut toutefois les répartir par petites touches.
Privilégiez plutôt le bleu, le mauve, le violet, le jaune, le rose et les tons pastel. On peut également intégrer du blanc pur de la même façon.

Évitez les allées

Dans un jardin de petite taille, il est préférable d'éviter de découper l'espace par des allées. De préférence, l'espace de plantation doit être d'un seul tenant. Cela donnera l'impression d'un espace plus grand.
Il est toutefois possible d'intégrer une allée menant à la maison dans un petit jardin. Choisissez alors des pas japonais en évitant de les placer de façon parallèle. Une petite allée de pas japonais créant un chemin sinueux sera plus agréable à l'oeil et s'intégrera plus facilement qu'une allée rectiligne.

Nota: les petits jardins demandent un entretien régulier, sans quoi, ils se transforment très vite en jungles peu agréables pour le regard.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 06-05-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).