Jardin Secrets
Commenter

Centaurée hypoleuca (Centaurea hypoleuca)

Jardin Secrets > Plantes à massif > Centaurée hypoleuca

Centaurée hypoleuca

En résumé

Genre: Centaurea
Espèce: hypoleuca
Famille: Astéracées
Origine: Asie

La Centaurée hypoleuca est une plante vivace au port touffu et étalé et au feuillage caduc. D'une croissance rapide, elle mesure 60 cm de haut pour 45 cm de large.

Le saviez-vous ?

Le genre compte environ 450 espèces de plantes annuelles, bisannuelles et vivaces.
La Centaurée hypoleuca est une plante idéale en massif, bordure ou potée. Ses fleurs peuvent être utilisées comme fleurs coupées. Elle est très appréciée pour sa floraison légèrement parfumée et pour son beau feuillage touffu qui comble les espaces vides.
Son nom vient du grec « kentauros » qui signifie centaure. Cela vient du fait que les espèces du genre Centaurea étaient associées au centaure Chiron, précepteur d'Heraclès.

Culture et entretien de la Centaurée hypoleuca

La plantation s'effectue en automne ou au printemps.
Le sol de votre jardin doit être riche, frais, bien drainé et neutre ou calcaire.
L'exposition doit être ensoleillée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. La Centaurée hypoleuca est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -20°C. Une fois installée, elle supporte bien la sécheresse.
Arrosez-la régulièrement durant la première année qui suit la plantation. Supprimez régulièrement les feuilles et les fleurs fanées. Rabattez la touffe en automne au ras du sol pour qu'elle conserve un port compact.
Attention, elle peut devenir envahissante.

Multiplication de la Centaurée hypoleuca

Floraison de la Centaurée hypoleuca

La floraison apparaît en été. Elle se compose de fleurs roses solitaires en cime. Ces fleurs sont légèrement parfumées, nectarifères et visitées par les abeilles, les bourdons et les papillons.

centauree-hypoleuca-1

centauree-hypoleuca-2

Autres espèces de Centaurea présentes sur le site:

Boutique en ligne

Publié par Claire Geslot sur Jardin Secrets le 24-05-2023

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)