Boutique en ligne
Ecopiège chenille processionnaire du pin 105 cm - Biotop

73.50 €Afficher
Ecopiège chenille processionnaire du pin 80 cm - Biotop

70.10 €Afficher
Ecopiège à chenille processionnaire diamètre 80 cm - Biotop

69.90 €Afficher

Faire son compost

L'abri de jardin idéal

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Faire ses purins de plantes

Installer une serre

Entomosporiose : symptômes et traitement

Maladies & Ravageurs > Entomosporiose

  1. Introduction
  2. Végétaux concernés par l'entomosporiose
  3. Symptômes et développement de l'entomosporiose
  4. Lutter contre l'entomosporiose

Entomosporiose

L'entomosporiose est une maladie cryptogamique due à un champignon, (l'Entomosporium maculatum).

Cette maladie peut toucher de nombreux arbres et arbustes du verger ou du jardin d'ornement.

L'entomosporiose est rarement mortelle pour le sujet atteint. Toutefois, au verger, elle peut réduire la production fruitière. Au jardin d'ornement, les dégâts seront surtout d'ordre esthétique.

Végétaux concernés par l'entomosporiose

Comme nous le mentionnions ci-dessus, l'entomosporiose peut toucher de nombreux arbres et arbustes.
Au verger, le Cognassier y est particulièrement sensible mais on la retrouve également sur les Poiriers et les Pommiers. Au jardin d'ornement, c'est le Photinia qui sera le plus sensible à la maladie. On la retrouve également sur l'Aubépine, le Cotonéaster et le Néflier.

Symptômes et développement de l'entomosporiose

Le champignon causant l'entomosporiose se développe par temps humide et doux (température inférieure à 20°C). Un printemps ou un été pluvieux lui sont donc particulièrement favorables. Les périodes de sécheresse ralentissent son développement.
En hiver, la maladie survie au froid et reste sur les rameaux, les feuilles mortes et le tronc des sujets précédemment atteints. Au printemps, les spores sont dispersées par le vent et contaminent d'autres sujets.

Les symptômes se présentent sous la forme d'une multitude de petites tâches rondes, rouges puis brunes, sur les feuilles. Les feuilles atteintes jaunissent et tombent. Lorsque la maladie se développe, elle atteint les fruits qui, eux aussi, se couvrent de taches. Ils se déforment, se crevassent et peuvent se momifier sur l'arbre.
L'entomosporiose affaiblit les sujets atteints et ralenti leur croissance.

Lutter contre l'entomosporiose

Lorsque l'on détecte la présence de la maladie, la première chose à faire est de ramasser les feuilles et les fruits atteints et de les brûler. Pensez également à couper et brûler les branches sèches qui sont des cachettes idéales pour beaucoup de maladies.
Pour traiter, utilisez de la bouillie bordelaise. Les arbres et arbustes fruitiers seront traités en automne, pendant la chute des feuilles. Renouvelez le traitement au printemps, au moment de l'apparition des bourgeons. Vous pourrez ensuite renouveler encore le traitement plusieurs fois, jusqu'à l'apparition des fruits.
Les arbres et arbustes d'ornement seront traités en mai. Ce traitement est à renouveler un mois plus tard.

Enfin, ne laissez jamais des débris de végétaux dans un coin de votre jardin en hiver. Ils fournissent une niche aux maladies et parasites en tout genre. Brûlez toujours tous les déchets de végétaux dès que possible.

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

J'ai traité il y a un mois avec de la bouillie bordelaise deux arbres fruitiers et à ce jour plusieurs feuilles sont atteintes d'un début d'entomosporiose. Que faire, en sachant que ce sont deux jeunes arbustes qui ne donnent pas encore de fruits ? Et dans le même temps, est-il obligatoire de réaliser une greffe sur ces deux plantations car le départ de ceux-ci est parti de noyaux et de pépins (un pommier et un pêcher) ?

Si cela est possible de me renseigner sur le traitement à effectuer et la greffe, avec photos si possible pour effectuer une greffe. On me dit souvent que je n'aurai pas de fruits ou que je devrai attendre plusieurs années supplémentaires pour en avoir, sauf si j'effectue des greffes.

Je remercie toutes les personnes qui pourront m'aider pour ne pas perdre ces deux petits arbres. Dans l'attente, je vous remercie d'avance et à bientôt j'espère.jojodubus@hotmail.fr | 03-07-2018 à 21:38:51 | Répondre

Bonjour,

Concernant le problème de la maladie, vous pouvez renouveler le traitement à la bouillie bordelaise plusieurs fois, à raison d'une fois par mois.
Pour ce qui est de la greffe, vous trouverez toutes les informations nécessaires ici : https://jardin-secrets.com/techniques-de-greffage-article-1319,154,fr.htmlAdmin | 05-07-2018 à 11:46:45 | Répondre

On a essayé pour vous
Amaryllis Waxz - Bakker
Annonceur
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Faux jasmin
  • Gattilier lucens
  • Técoma du Cap 'Hammer's rose'
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Cactées et plantes grasses
  • Austrocylindropuntia vestita
  • Adenium multiflorum
  • Titanopsis hugo-schlechteri
Plantes à massif
  • Amsonie ciliée
  • Mouron des champs
  • Alchémille à folioles soudées
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Plantes vertes et fleuries
  • Allamanda à feuilles de laurier
  • Aeschynanthus pulcher
  • Acalypha pendula
Potager
  • Haricot d'Espagne
  • Chou romanesco
  • Piment Jalapeno
Rosiers
  • Rosier 'Centenaire de Lourdes'
  • Rosier 'Claude Monet'
  • Rosier 'Cécile Brünner'