Noisetier tortueux (Corylus avellana 'Contorta')

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Noisetier tortueux

Noisetier tortueux
En résumé
  • Port: buissonnant
  • Hauteur: moyenne (1,50 à 2,50 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: hiver / printemps
  • Couleur: jaune
  • Rusticité: très rustique (-20°C)
  • Difficulté: moyenne
  • Arbre fruitier: oui

Genre: Corylus
Espèce: avellana
Cultivar: 'Contorta'
Famille: Bétulacées
Origine: Obtention horticole

Le Noisetier tortueux est un arbuste fruitier au port buissonnant et au feuillage caduc. D'une croissance lente, il mesure de 1,50 à 2,50 m de hauteur pour environ 2 m de largeur.

Le saviez-vous ?

Le genre compte une dizaine d'arbres et d'arbustes.
Le Noisetier tortueux doit son nom latin, Corylus, au grec « korus » qui signifie casque. Cela fait référence à la petite capsule qui recouvre le fruit.
Ses fruits, les noisettes, sont comestibles. Toutefois, ce cultivar produit peu de noisettes et uniquement sur les sujets âgés.
C'est un arbuste idéal en sujet isolé, en rocaille ou en haie libre. Ses branches sans feuilles sont régulièrement utilisées par les fleuristes dans la confection de bouquets et de compositions végétales.

Culture et entretien du Noisetier tortueux

La plantation s'effectue en automne ou en hiver, en dehors des périodes de gel.
Le sol de votre jardin doit être de préférence calcaire et drainé mais le Noisetier tortueux s'acclimate dans tous les types de sol.
L'exposition doit être ensoleillée ou mi- ombragée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Noisetier tortueux est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -20°C.
Supprimez régulièrement les rejets qui proviennent de sa base. Ces derniers ont les caractéristiques du Noisetier commun (des rameaux droits) et ils finiront par dominer les rameaux tordus.

Multiplication du Noisetier tortueux

Floraison du Noisetier tortueux

La floraison apparaît de la fin de l'hiver au début du printemps. Elle se compose de longs chatons pendants jaunes, mellifères.
Les fruits, les noisettes, apparaissent en fin d'été sur les sujets âgés.

Autres espèces de Corylus présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Si l'on se rend à l'Office du Tourisme de Crocq, commune située dans la Creuse, on y trouve la reproduction d'un parchemin du XVe siècle dans lequel on peut lire la recette d'un gâteau aux noisettes, le "cuit en tuile creuse".

Le parchemin a été découvert à la fin des années 1960 dans un ancien monastère d'une commune voisine (La Mazière-aux-Bons-Hommes). Le pâtissier André Lacombe, qui était alors le président des pâtissiers de la Creuse, a aussitôt eu l'idée d'en faire une spécialité creusoise. Différents pâtissiers du département furent invités à moderniser la recette et c'est finalement celle d'un certain M. Langlade, pâtissier à Crocq, qui a été retenue. Le fameux "Gâteau creusois" est né !

Aujourd'hui un véritable succès, il s'en vend plus de 160.000 par an, le gâteau creusois est aussi un mystère, sa recette étant quasiment un secret d'État. Il est dit qu'une trentaine de pâtissiers seulement la connaissent, tous membres de l'association "Le Creusois".

Photos du Noisetier tortueux (Corylus avellana 'Contorta')

Photo 1Photo 2Photo 3Photo 4Photo 5Photo 6Photo 7Photo 8+85Photo 9Photo 10Photo 11Photo 12Photo 13Photo 14Photo 15Photo 16Photo 17Photo 18Photo 19Photo 20Photo 21Photo 22Photo 23Photo 24Photo 25Photo 26Photo 27Photo 28Photo 29Photo 30Photo 31Photo 32Photo 33Photo 34Photo 35Photo 36Photo 37Photo 38Photo 39Photo 40Photo 41Photo 42Photo 43Photo 44Photo 45Photo 46Photo 47Photo 48Photo 49Photo 50Photo 51Photo 52Photo 53Photo 54Photo 55Photo 56Photo 57Photo 58Photo 59Photo 60Photo 61Photo 62Photo 63Photo 64Photo 65Photo 66Photo 67Photo 68Photo 69Photo 70Photo 71Photo 72Photo 73Photo 74Photo 75Photo 76Photo 77Photo 78Photo 79Photo 80Photo 81Photo 82Photo 83Photo 84Photo 85Photo 86Photo 87Photo 88Photo 89Photo 90Photo 91Photo 92Photo 93

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 31-07-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).