jardin-secrets.com

Pivoine officinale (Paeonia officinalis)

© h. zell
En résumé
  • Port: érigé, touffu
  • Hauteur: moyenne (60 cm)
  • Exposition: ensoleillée
  • Floraison: printemps / été
  • Couleur: rouge, rose
  • Rusticité: moyennement rustique (-10°C)
  • Difficulté: moyenne
  • Fleur à bouquet: oui

Genre: Paeonia
Espèce: officinalis
Famille: Paéoniacées
Origine: Europe

La Pivoine officinale est une plante vivace au port érigé et touffu et au feuillage caduc. D'une croissance lente, elle mesure 60 centimètres en tous sens.

Le saviez-vous ?

Le genre compte 33 espèces d'arbustes et de plantes vivaces.
La Pivoine officinale doit son nom latin, Paeonia, au grec « païonios » qui désigne une plante médicinale. Cela vient de « Paeôn », le nom du Dieu guérisseur de l'Olympe. Tout cela fait référence aux vertus médicinales de certaines espèces du genre.
C'est une plante toxique, utilisée en médecine pour ses propriétés sédatives et analgésiques.
Elle est idéale en massif et bordure. C'est une espèce inscrite dans le livre rouge des espèces menacées.

Culture et entretien de la Pivoine officinale

La plantation s'effectue de l'automne à la fin de l'hiver, selon le climat.
Le sol de votre jardin doit être riche, profond, bien drainé, frais et acide, neutre ou calcaire.
L'exposition doit être ensoleillée, à l'abri du vent pour protéger la floraison.
Il y a un peu d'entretien à prévoir. La Pivoine officinale est moyennement rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -10°C.
Supprimez les fleurs fanées régulièrement. En fin d'été, lorsque le feuillage commence à sécher, rabattez la touffe à 10 centimètres du sol.
Chaque année, en automne, faites des apports de compost ou de fumier.

Multiplication de la Pivoine officinale

Floraison de la Pivoine officinale

La floraison apparaît du printemps à l'été. Elle se compose de fleurs simples rouges ou pourpres.

© franz xaver

© h. zell

Autres espèces de Paeonia présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

Au temps de la Grèce antique, la cueillette des Pivoines ne se faisait pas n'importe comment...

Tout d'abord, il faut les récolter la nuit, car le jour, les piverts crèvent les yeux de ceux qui osent les arracher. D'autre part, si la racine est coupée, des problèmes rectaux sont à craindre.

Pour les piverts, les grecs voyaient l'univers comme un tout dans lequel tous les éléments sont liés. La Pivoine était ainsi liée à la lune et protégée par les piverts. En revanche, pour les problèmes rectaux, on se demande...

Photos de la Pivoine officinale (Paeonia officinalis)

Source des images: Wikimédia

Produit correspondant

Par , publié sur jardin-secrets.com le 20-01-2017

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookiessavoir plus fermer