Poirier asiatique / Nashi (Pyrus pyrifolia)

Arbres, arbres fruitiers et arbustes > Poirier asiatique

Poirier asiatique© andwat
En résumé
  • Port: élancé
  • Hauteur: grande (5 à 15 m)
  • Feuillage: caduc
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Floraison: printemps
  • Couleur: blanc
  • Rusticité: très rustique (-25°C)
  • Difficulté: moyenne
  • Arbre fruitier: oui

Genre: Pyrus
Espèce: pyrifolia
Famille: Rosacées
Origine: Chine, Japon

Le Poirier asiatique est un arbre fruitier au port élancé et compact et au feuillage caduc. D'une croissance moyenne, il mesure de 5 à 15 m de haut mais ne dépasse que rarement 3 m en culture.

Le saviez-vous ?

Le genre compte une trentaine d'espèces d'arbres et d'arbustes.
Le Poirier asiatique doit son nom latin, Pyrus, au latin « pyra » qui désigne la poire.
C'est un arbre très apprécié pour son port élégant, sa floraison généreuse et pour ses fruits comestibles. Les fruits sont appelés « nashi » ou « pomme-poire ». Ils ressemblent à une petite pomme mais ont une chair croquante, juteuse et sucrée de poire. Ils ont une longue conservation. Il existe différents cultivars produisant de fruits à peau lisse ou rugueuse et marron ou jaune.

Culture et entretien du Poirier asiatique

La plantation s'effectue en automne ou en hiver, en dehors des périodes de gel.
Le sol de votre jardin doit être, de préférence, riche et bien drainé. Le Poirier asiatique tolère toutefois tous les types de sols, sauf les sols trop calcaire (il supporte néanmoins un peu de calcaire).
L'exposition doit être ensoleillée ou mi-ombragée.
Il y a peu d'entretien à prévoir. Le Poirier asiatique est très rustique et tolère des températures hivernales de l'ordre de -25°C. Il supporte très bien les vents et la pollution atmosphérique.
Veillez à l'arroser régulièrement durant les deux premières années qui suivent la plantation. Supprimez le bois mort et les branches mal placées en fin d'hiver, avant la reprise de végétation.
Pour obtenir des fruits de plus gros calibre, éclaircissez les bouquets fruitiers en été. Ne conservez qu'un fruit par bouquet.

Multiplication du Poirier asiatique

Floraison du Poirier asiatique

La floraison apparaît au printemps, soit un peu avant le feuillage soit en même temps. Elle se compose de nombreuses petites fleurs blanches à 5 pétales réunies en corymbes.
Les fruits apparaissent ensuite. Ils se récoltent en septembre.

© qwert1234

© harum.koh

Autres espèces de Pyrus présentes sur le site:

Par-delà le jardinage

"Nous vous offrons ce que nous avons de meilleur: nos vins, nos poires et nos coeurs."

Prononcée lors d'un discours à la Cathédrale de Reims en 1825 par le maire de la ville, Irénée Ruinart (1770-1850), cette phrase était adressée au roi Charles X (1757-1836) à l'occasion de son sacre. On pourrait croire que les vins et les poires sont là des images poétiques ou des références subtiles, mais en fait, il faut prendre la phrase au premier degré: la tradition voulait qu'un roi sacré dans la Cathédrale de Reims se faisait servir une coupe de champagne et une poire.

Ce fruit est apparu en France au XVIe siècle et n'a commencé à avoir du succès qu'au siècle suivant, à partir des années 1660-70, popularisé par Louis XIV (1638-1715) qui en était très friand, au point d'ailleurs d'imposer sa culture à Jean-Baptiste de La Quintinie (1626-1688), jardinier en chef du potager de Versailles. C'est pourquoi, après lui, la poire fut un cadeau offert symboliquement à chaque roi à l'occasion de son sacre, à l'exception bien sûr de Louis XVIII (1755-1824) qui n'a jamais été formellement sacré.

Photos du Poirier asiatique (Pyrus pyrifolia)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 08-03-2018

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer