Boutique en ligne
Rosier 'Knock Out®' Radrazz - Rosier Meilland

11.70 €Afficher
Barbecue à gaz Char-broil Professional 4400S

879.00 €Afficher
Ancolie bleue

9.90 €Afficher

Faire son compost

L'abri de jardin idéal

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Faire ses purins de plantes

Installer une serre

Comment tailler les arbres et arbustes ?

Fiches pratiques > Taille des arbres et arbustes

  1. Introduction
  2. Règles d'une bonne taille
  3. Taille à la plantation
  4. Taille d'entretien
  5. Taille de mise en forme
  6. Taille d'éclaircissage
  7. Taille de rajeunissement
  8. Taille de soin
  9. Élagage

Taille des arbres et arbustes

Les arbres et arbustes sont très souvent présents dans les jardins. Nécessitant peu d'entretien et durant bien souvent plus longtemps que les plantes à massifs, ils sont autant plébiscités par les jardiniers débutants que par les jardiniers confirmés.

Pour autant, même s'ils ne demandent, pour la plupart, pas d'arrosage (hors pluie) ou d'entretien journalier, beaucoup ont besoin d'au moins une petite taille, une fois par an.
Mais voilà, comment tailler les arbres ? Et pourquoi les tailler ?
Nous allons essayer de vous éclaircir sur les principes et sur les différents types de taille.

Règles d'une bonne taille

Avant de connaître les différents types de taille, il est nécessaire de savoir comment bien tailler. Une mauvaise coupe peut être préjudiciable pour le bon développement de l'arbre ou de l'arbuste (apparition de maladies, ralentissement de croissance, port général peu esthétique...).

La première règle est de toujours utiliser des outils bien tranchants (pour des coupes nettes), propres et désinfectés. Cela évitera l'apparition et la propagation de maladies sur un arbre sain, suite à une taille.
Ensuite, sachez qu'on taille toujours au dessus d'une feuille ou d'un bourgeon, en biseau. Le Biseau permettre à l'eau de pluie de s'écouler sans noyer le bourgeon ou la feuille.
On parle souvent de tailler à « deux ou trois yeux ». Cela signifie que la coupe se fait au dessus du 2ème ou du 3ème bourgeons, selon le cas, à partir de la base du rameau.
Enfin, il est bon de savoir que plus on taille court (dans la limite du raisonnable), plus la repousse est vigoureuse. Du fait, on taille toujours plus long les végétaux à croissance rapide et plus courts les sujets plus chétifs. Mais attention, certains sujets, même chétifs, n'aiment pas trop les tailles trop courtes.

Taille à la plantation

La taille à la plantation, également appelée habillage, se pratique sur les sujets, achetés en racines nues ou en motte, qui sont prêts à être plantés. Cette taille permet de faciliter la reprise et d'équilibrer le sujet afin qu'il pousse plus harmonieusement. Pour cela, on taille la ramure ainsi que la racine au quart de leurs longueurs. Attention, il faut tailler les rameaux et les racines dans les mêmes proportions et en même temps.

Taille d'entretien

La taille d'entretien concerne surtout les arbustes, à fleurs ou non.
Avec ce type de taille, on va d'abord se concentrer sur la suppression du bois mort dans un but esthétique et sanitaire. On coupe la branche morte au ras du bois vivant. Pour les sujets à feuillage caduc, pratiquez cette taille pendant la végétation pour bien repérer les rameaux morts. En même temps, éliminez les gourmands et les brindilles chétives.
Pour les arbustes à fleurs, la taille d'entretien consiste aussi à supprimer le vieux bois, même vivant. Les arbustes à fleurs fleurissent sur les pousses de l'année ou de trois ans au maximum, selon les espèces. Coupez donc les vieilles branches qui ne donneront plus de fleurs au ras du point de naissance. Cette taille se pratique tous les un à trois ans, selon les espèces.

Taille de mise en forme

La taille de mise en forme (ou taille de formation) permet de créer la silhouette de l'arbre ou de l'arbuste.
Pour contrôler la forme de l'arbre ou de l'arbuste, on supprime les branches mal placées. On équilibre également la longueur des branches pour que la silhouette soit harmonieuse. Cette taille s'effectue sur plusieurs années (voire plusieurs fois dans l'année), au fur et à mesure de la croissance du sujet.

Taille d'éclaircissage

La taille d'éclaircissage consiste à supprimer une partie des branches pour laisser l'air et la lumière pénétrer au coeur de l'arbuste. Cela concerne surtout les arbustes au port buissonnant.
Cette taille s'effectue en fin d'automne ou en début d'hiver pour les sujets à feuillage caduc.
Pour les arbustes à floraison estivale, on peut la pratiquer au printemps ou après la floraison pour les arbustes à floraison printanière.
Les arbustes au feuillage persistant seront éclaircis en août ou en septembre, de préférence.
Cette taille consiste à enlever le bois mort ou cassé et les branches poussant vers l'intérieur de l'arbuste. On supprime également les branches qui se croisent et quelques branches âgées au coeur de l'arbuste.

Taille de rajeunissement

La taille de rajeunissement permet à un vieil arbuste de trouver une seconde jeunesse. Pour cela, on élimine toutes les vielles branches au ras de leur point de naissance.
Pour les arbustes laissés à l'abandon depuis longtemps, cette taille sera sévère. On rabattra alors de moitié la longueur des rameaux.
La taille de rajeunissement peut également consister en un recépage du sujet. Dans ce cas, on coupera toute la partie aérienne du sujet au ras du sol. Mais attention, cela n'est possible qu'avec les espèces qui repartent de souche. Ce recépage ne doit pas être effectué plus d'une fois tous les cinq ans.

Taille de soin

La taille de soin se pratique lorsqu'un rameau est abîmé ou parasité par une maladie ou des ravageurs. Cela permet d'éviter que la maladie se propage et de renouveler la branche abîmée.
Les branches malades ou parasitées se coupent sur une partie saine, 10 centimètres en dessous de la partie malade ou abîmée.
Cette taille peut se pratiquer à n'importe quel moment de l'année, à partir du moment où l'on voit l'apparition d'une maladie ou l'installation d'un ravageur.

Élagage

L'Élagage concerne les grands arbres. Ce type de taille associe à la fois la taille de mise en forme et la taille d'entretien.
Les arbres au feuillage caduc s'élaguent en hiver. Pour ceux aux feuillage persistant, on attend plutôt la fin de l'hiver.
Ne vous inspirez pas du type d'élagage pratiqué dans les villes sur les arbres d'alignement. Ce jeu de massacre ne fait que rendre la repousse plus vigoureuse et le prochain élagage sera plus difficile. Il est plutôt préférable de conserver les branches charpentières, sans réduire leur longueur. Éliminez les branches non marquées ainsi que le bois mort et les rameaux qui se croisent.

Nota: La taille des arbres fruitiers, des haies ainsi que des végétaux grimpants feront l'objet d'articles spécifiques ultérieurement.

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

Une bonne formation et leçon nécessaire et utile à tous les agriculteurs vu qu'elle est répétitive chaque année.labgaa | 15-05-2016 à 21:54:00 | Répondre

On a essayé pour vous
Box jardinage bio - Mon Petit Coin Vert
Annonceur
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Faux jasmin
  • Gattilier lucens
  • Técoma du Cap 'Hammer's rose'
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Cactées et plantes grasses
  • Austrocylindropuntia vestita
  • Adenium multiflorum
  • Titanopsis hugo-schlechteri
Plantes à massif
  • Alchémille à folioles soudées
  • Alysson des murs
  • Agératum 'Artist'
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Plantes vertes et fleuries
  • Allamanda à feuilles de laurier
  • Aeschynanthus pulcher
  • Acalypha pendula
Potager
  • Haricot d'Espagne
  • Chou romanesco
  • Piment Jalapeno
Rosiers
  • Rosier 'Claude Monet'
  • Rosier 'Cécile Brünner'
  • Rosier 'Canary Bird'