jardin-secrets.com

Moniliose : symptômes et traitement

Maladies & Ravageurs > Moniliose

Moniliose© mnolf

La moniliose est une maladie fréquente au verger. Cette maladie ne conduit pas à la mort de l'arbre ou de l'arbuste atteint. Par contre, elle conduit à une réduction de la récolte voir, à une annulation complète de cette dernière.

La moniliose touche les fruits. C'est une maladie cryptogamique causée par un champignon: Monilia laxa pour les fruits à noyau et Monilia fructigena pour les fruits à pépins.
La lutte contre cette maladie consiste surtout à appliquer des actions préventives.

Végétaux concernés par la moniliose

Comme nous le mentionnions plus haut, la moniliose est une maladie fréquente au verger. On la retrouve sur les Abricotiers, les Cerisiers, les Pêchers, les Pruniers, les Pommiers, les Poiriers, les Amandiers...
On peut également la retrouver sur tous les Prunus d'ornement.
À noter que les espèces à floraison précoce sont plus sensibles à la maladie mais il existe des variétés résistantes.

Symptômes et développement de la moniliose

La moniliose passe l'hiver dans les plaies des arbres (chancres), les fruits pourris au sol, les fleurs séchées ou les fruits momifiés restés sur l'arbre.
Elle se propage grâce aux insectes, au vent ou à la pluie. Sa période de développement se situe entre mars et octobre. Durant cette période, des pluies abondantes favorisent sa propagation et son développement.
La moniliose s'installe sur les organes blessés de l'arbre: fleurs abîmées ou fruits blessés (par les oiseaux, les insectes, la grêle...).

Les symptômes se présentent sous la forme de tâches brunes et blanches sur les fruits. Ces tâches se développent progressivement sur tout le fruit. Ce dernier finit par se rabougrir et par pourrir sur l'arbre. On observe également un dessèchement des fleurs avant leur épanouissement complet.
Il arrive parfois que certains rameaux présentent un écoulement excessif de sève et que des chancres apparaissent sur le tronc.

Lutter contre la moniliose

Comme indiqué plus haut, la lutte contre la moniliose consiste surtout à mettre en oeuvre des actions préventives.
Les traitements d'hiver à la bouillie bordelaise sont indispensables pour prévenir des attaques de la maladie. Pulvérisez cette dernière dès la chute des feuilles.
Des pulvérisations de purin de prêle au printemps peuvent également compléter l'action de la bouillie bordelaise.
Veillez à éclaircir les arbres fruitiers pendant la période de fructification s'ils portent une récolte trop importante. Même si cela vous fend le coeur, il est nécessaire de supprimez les jeunes fruits trop proches des autres. Des fruits collés les uns aux autres favorisent le développement de la moniliose.
Ramassez toujours les fruits tombés au sol, ne les laissez jamais pourrir sur place.
Supprimez régulièrement le bois mort et les mousses. Ce sont des abris naturels idéaux pour la maladie.
Enfin, si votre arbre comporte des chancres, nettoyez-les et désinfectez-les.

En curatif, supprimez les fruits atteints au plus vite. Ramassez ceux à terre, faites tomber ceux restés sur l'arbre et n'attendez pas pour brûler le tout.
Des pulvérisations de purin de raifort peuvent aider à freiner l'évolution de la maladie.

© piotrus

© jerzy opiola

Par , publié sur jardin-secrets.com le 19-03-2016

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer