Boutique jardinage
Terreau Semis et Boutures

3.99€Afficher
Terreau semis Fertiligène - Sac de 6 l

7.51€Afficher
Collection fleurs à couper à semer

7.20€Afficher

Tout savoir sur les Rosiers

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Purins de plantes

 

Techniques de semis

Dossiers > Techniques de semis

  1. Introduction
  2. Semis en place (ou en pleine terre)
  3. Semis en place (ou en pleine terre), sous abri
  4. Semis en terrine ou en pot
  5. Semis à la volée
  6. Semis en ligne
  7. Semis en poquet
  8. Mise au froid
  9. Semis à chaud
  10. Semis à l'étouffée
  11. Semis spontané

Techniques de semis

Dans le domaine du jardinage, le semis est une technique de multiplication simple à réaliser et peu onéreuse.
La plupart des plantes peuvent se multiplier par semis. Toutefois, pour certaines espèces, on préférera d'autres méthodes de multiplication, souvent parce que la germination de leurs graines est délicate, très aléatoire ou très longue.

Le plus important avant de semer des graines est de connaître les besoins climatiques qui favoriseront la germination. En effet, sur ce point, chaque espèce de graine a des besoins spécifiques. Par exemple, certaines auront besoin de froid tandis que d'autres auront besoin, au contraire, de chaleur.
En semant vos graines dans les conditions climatiques adéquates, vous augmenterez le pourcentage de réussite.

Deuxième chose importante: après avoir semé des graines, on n'oublie pas d'arroser !

On peut trouver dans le commerce des graines améliorées appelées « hybride de première génération » ou « hybride F1 ».
L'avantage de ces graines est qu'elles sont très homogènes, que ce soit pour la germination mais aussi dans les caractéristiques des futures plantes. Elles sont donc parfaites pour le potager.
L'inconvénient est que les plantes issues de graines F1 donneront soit des graines fertiles qui elles, engendreront des plantes aux caractéristiques différentes de la plante mère, soit des graines stériles. Peu de chance donc de récupérer les graines de ces plantes pour de nouveaux semis.

On distingue trois grandes techniques de semis (il faut adapter la technique la plus adéquate à la plante semée):

Semis en place (ou en pleine terre)

Les graines sont semées directement en pleine terre, au jardin ou au potager, sans abri ni protection.

Semis en place (ou en pleine terre), sous abri

Comme précédemment, les graines sont semées en pleine terre mais ici, on ajoute une protection (tunnel, châssis...). Cette technique est surtout utilisée pour les graines qui craignent le gel ou qui ont besoin d'une température plus élevée pour germer.

Semis en terrine ou en pot

Ici, on sèmera les graines dans un contenant que l'on placera en serre (chauffée ou non, selon les besoins de la plante) ou dans la maison. Cette pratique est destinée aux espèces les plus délicates, qui ne supportent pas le froid et / ou qui ont besoin de chaleur pour germer.

Indépendamment de ces précédentes techniques, on trouve trois grandes manières de semer:

Semis à la volée

Probablement la façon la plus simple de semer. Il suffit de jeter des graines en pluie par petites poignées en essayant d'avoir la même proportion de graine partout.
Généralement, c'est de cette façon qu'on sème le gazon mais cela peut aussi s'appliquer au semis de plantes mélangées ou sauvage (si vous souhaitez en avoir un peu partout dans votre jardin).

Semis en ligne

On creuse un sillon dans la terre et l'on sème les graines sur toute la longueur de la ligne en essayant de ne pas trop serrer les graines. Cela s'applique aux plantes potagères ayant des petites graines comme par exemple, les radis, les laitues, les carottes...

Semis en poquet

Ici, on creuse un sillon ou un trou où l'on déposera un groupe de 3 à 4 graines. La profondeur et l'espacement des trous varient selon les espèces.
Cette méthode s'applique aux plantes ayant de grosses graines et/ou ayant un grand développement comme la fève, le haricot, la capucine, le melon...

Il arrive également que l'on tombe sur des termes un peu plus particuliers lorsque l'on parle de semis:

Mise au froid

Certaines graines ont besoin d'une période de froid (hiver) pour germer. On les sème donc en pleine terre, généralement sans protection. Certaines de ses graines peuvent aussi passer quelques temps au frigo avant le semis, c'est ce que l'on appelle la mise au froid. Cela permet de lever un peu plus vite la dormance de la graine.

Semis à chaud

Cela fait plus ou moins référence au semis en terrine ou en pot. Contrairement à ce qui est dit précédemment, la graine aura besoin de chaleur pour germer. La température adéquate varie en fonction de l'espèce.

Semis à l'étouffée

Ici, on plantera une graine dans un pot ou dans un godet. On humidifiera le terreau et on placera le contenant dans un sac congélation (ou plastique) fermé hermétiquement. On expose le tout à la chaleur à la lumière jusqu'à l'apparition d'un plant d'environ 10 cm.
Il faudra ensuite ouvrir le sac peu à peu chaque jour jusqu'à ouverture complète.
Cette technique est utilisée pour des espèces à la germination difficile, qui ont besoin de beaucoup de chaleur, d'humidité et de lumière pour germer (souvent, des plantes tropicales).

Semis spontané

Pour finir, n'oublions pas que certaines plantes nous font le cadeau de se ressemer d'elles même et sans avoir besoin de notre aide. On appelle ça le semis spontané.
Bon, parfois, elles en deviennent envahissantes. Mais en surveillant leur fructification, vous pourrez ramasser les graines avant qu'elles ne se dispersent et ainsi, contrôler les futures « naissances ».

semis, semis en place, semis en pleine terre, semis sous abri, semis en pot, semis à la volée, semis en ligne, semis en poquet, mise au froid, semis à chaud, semis à l'étouffée, semis spontané.

Oignon à semer 'Ailsa Craig F1'

L'Oignon à semer 'Ailsa Graig' hybride F1 (Allium cepa) a une croissance impressionnante et vous obtiendrez une quantité d'oignons au goût bien relevé pesant environ 250 g chacun. 'Ailsa Graig...

Oignon à semer 'Ailsa Craig F1'

Commentaires des internautes

Rédiger un commentaire (aucune inscription requise)

Publier mon commentaire

Article très intérresantcelestinmarie | 27-10-2015 à 11:37:46 | Répondre

La communauté
Articles récents
selon la couleur

Jardiner en octobre Calendrier du potager Encyclopédie des plantes Guide des champignons

Ce site utilise des "cookies" que vous pouvez désactiver savoir plus fermer

Bottin

On a essayé pour vous
  • Pulvérisateur HOZELOCK 1,5L - Bakker
  • Arrache pissenlit Garant - Mon Magasin Général
  • Amaryllis Waxz - Bakker
Forum jardinage
  • Potager
  • Plantes à massif
  • Arboriculture
  • Rosiers
  • Plantes carnivores
  • Bonsaïs
  • Plantes vertes et fleuries
  • Cactées et plantes grasses
  • Quelle est cette plante ?
  • Idées pour mon jardin
  • Café et présentations
Potager
  • Crambé maritime
  • Cresson alénois
  • Cerfeuil tubéreux
Plantes à massif
  • Linaire commune
  • Lin cultivé
  • Lewisie de Columbia
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Palmier royal
  • Bruyère des neiges
  • Alyogyne à feuilles d'hakea
Rosiers
  • Rosier 'Metropolitan'
  • Rosier 'Monica Bellucci'
  • Rosier 'Carte d'Or'
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Plantes vertes et fleuries
  • Curcuma zedoaria
  • Cryptanthus zonatus
  • Épinard hawaïen
Cactées et plantes grasses
  • Eriosyce chilensis
  • Ruschia uncinata
  • Oscularia deltoides