Boutique en ligne
Jasmin étoilé Pink Showers® - Trachelospermum rose

34.90 €Afficher
Clématite 'Cezanne'™

19.90 €Afficher
Sauge microphylla Ribambelle

10.90 €Afficher

Faire son compost

L'abri de jardin idéal

Multiplication des végétaux

Connaître le sol de son jardin

Potager pour les nuls

Bien arroser son jardin

Faire ses purins de plantes

Installer une serre

Aménager un jardin de sous-bois

Fiches pratiques > Aménager un jardin de sous-bois

  1. Introduction
  2. Avantages et inconvénients du sous-bois
  3. Réduire les inconvénients et augmenter les avantages
  4. Choix des végétaux

Aménager un jardin de sous-bois

L'aménagement d'un sous-bois, pour beaucoup de jardinier, est souvent un obstacle à la création d'un beau jardin. Le sous-bois a en effet des gros inconvénients mais offre tout de même certains avantages non négligeables pour la culture des végétaux. En analysant les avantages et les inconvénients, vous pourrez ainsi utiliser les premiers pour réduire fortement les seconds. Ensuite, tout est une question de bon sens: on choisira d'y cultiver les plantes appréciant l'ombre plutôt que celles qui préfèrent le plein soleil.

Voici donc quelques conseils pour aménager un jardin de sous-bois.

Avantages et inconvénients du sous-bois

Comme nous l'avons mentionné ci-dessus, il faut d'abord analyser les avantages et les inconvénients d'un sous-bois.
L'inconvénient majeur du sous-bois c'est l'ombre. Selon si le sous-bois est composé d'arbres caducs ou persistants, la qualité de l'ombre sera différente. Les arbres caducs offrent une ombre moins dense, de plus, comme ils n'ont pas de feuilles entre novembre et mars, ils laissent passer la lumière durant cette période.
Les feuilles empêchent l'eau de pluie d'arriver jusqu'au sol en cas d'averse et la freine lors des pluies violentes. Cela peut entraîner une sécheresse du sol. À l'inverse, lorsque le sol est trempé, l'évaporation se fait mal car le soleil et le vent sont absents.

Le gros avantage du sous-bois c'est qu'il offre un climat régulier. La couverture qu'offre les feuilles des arbres protège le sol des gros écarts de température. On a donc besoin d'arroser moins souvent un sous-bois qu'un autre espace du jardin plus ensoleillé.
Le sol du sous-bois est riche en humus, ce qui est apprécié d'un grand nombre de végétaux. Cerise sur le gâteau: cet humus est renouvelé naturellement chaque année par la décomposition des feuilles mortes.

Réduire les inconvénients et augmenter les avantages

Une fois l'analyse des avantages et inconvénients faite, il va falloir tirer partie des premiers et réduire les seconds.

Commencez par réduire le couvert des feuilles de façon raisonnable. Supprimez les arbres les moins beaux, les arbres malades et ceux mal placés. Élaguez les branches basses des arbres les plus grands et les plus beaux. Idéalement, conservez la moitié des arbres caducs et 1/3 des arbres persistants. Supprimez toutes les broussailles.
Vous pouvez également installer des allées dans votre sous-bois. Pour cela, choisissez un matériaux en accord avec l'environnement comme de l'écorce broyée ou de la pierre poreuse. Évitez les rondins et les plaques de bois: ils deviennent glissants par temps de pluie.

Choix des végétaux

Le choix des végétaux à planter est le critère principal pour obtenir un beau jardin de sous-bois.
Pour les sous-bois où l'ombre est dense, le choix est restreint mais pas nul. Les plantes panachées s'y plaisent et éclairent l'ombre de leur couleur claire.
Les grands arbres fruitiers, amateurs de soleil, n'ont pas leur place en sous-bois. Par contre, les framboisiers, cassissiers, mûriers, groseilliers et fraisiers sont parfaitement adaptés.
Pour le choix des arbres et arbustes, cela dépend de la nature du sol. En terre acide, tous les camélias conviennent. Les rhododendrons, azalées, pieris et kalmia s'y plairont également si l'ombre est légère. Pour les autres types de sol, on choisira des sureaux, cornouillers, hydrangeas, mahonias et pivoines arbustives.
Côté plantes grimpantes, les chèvrefeuilles sont parfaits. On peut y ajouter les clématites et les glycines si on les laisse coloniser les arbres auxquels elles grimpent. L'hortensia grimpant et le schizophragma sont de très bon couvre-sols.
Concernant les bulbeuses, le choix est vaste. Pour les espèces à floraison printanière, choisissez des narcisses, anémones, scilles, chionodoxas ou jacinthes des bois. Pour les bulbes d'été, ce sera le cyclamen de Naples ou certaines espèces de lis.
Enfin, parmi les plantes vivaces, là encore, le choix est vaste. Beaucoup d'entre-elles se plaisent en situation ombragée. En associant diverses espèces, vous pourrez avoir un sous-bois fleuri presque toute l'année.

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).

On a essayé pour vous
Box jardinage bio - Mon Petit Coin Vert
Annonceur
Arbres, arbres fruitiers et arbustes
  • Faux jasmin
  • Gattilier lucens
  • Técoma du Cap 'Hammer's rose'
Bonsaïs
  • Carmona
  • Troène de Chine
  • Arbre aux quarante écus
Cactées et plantes grasses
  • Austrocylindropuntia vestita
  • Adenium multiflorum
  • Titanopsis hugo-schlechteri
Plantes à massif
  • Alchémille à folioles soudées
  • Alysson des murs
  • Agératum 'Artist'
Plantes carnivores
  • Droséra venusta
  • Droséra spatulata
  • Droséra scorpioides
Plantes vertes et fleuries
  • Allamanda à feuilles de laurier
  • Aeschynanthus pulcher
  • Acalypha pendula
Potager
  • Haricot d'Espagne
  • Chou romanesco
  • Piment Jalapeno
Rosiers
  • Rosier 'Claude Monet'
  • Rosier 'Cécile Brünner'
  • Rosier 'Canary Bird'