Récolter les semences potagères

Fiches pratiques > Récolter les semences potagères

Récolter les semences potagères

Récolter les graines des légumes de son propre jardin a plusieurs avantages. Le premier atout, et non des moindres, c'est que c'est totalement gratuit ! Cela permet aussi de conserver une espèce appréciée, d'années en années. Autre avantage non négligeable: on sait d'où viennent les graines et si elles ont été traitées ou non.

Récolter ses propres graines n'est pas très difficile en-soi. Il y a tout de même quelques petites choses à savoir, notamment en matière de période de récolte et de conservation.

Voyons donc ici comment bien récolter les semences potagères.

Choix du porte-graines

Le choix de la plante sur laquelle on va récolter les graines (le porte-graines) n'est pas anodin. Ce choix se fait en amont de la récolte, lorsque les fleurs apparaissent sur la plante. Il faut que le porte-graines soit une plante belle, en bonne santé, vigoureuse et productive. Cela garantira des graines qui donneront une plante ayant les mêmes qualités.
Si vous cultivez des hybrides F1, il est inutile d'essayer de récolter leurs graines. Ces dernières sont soit stériles, soit de mauvaise qualité. Dans ce dernier cas, elles donneront des plantes qui n'auront pas les mêmes qualités que le porte-graines.

À noter qu'il existe des plantes dites allogames. Ces plantes peuvent être fécondées par le pollen d'une autre plante de la même espèce. De fait, cela peut-être la source d'un croisement entre les variétés. Pour éviter cela, on conseille de ne cultiver qu'une seule variété d'une espèce ou d'isoler chaque variété sous un filet anti-insecte pour éviter les pollinisations croisées.

Récolte des semences

La période de récolte des semences va dépendre du type de plante sur lequel vous les récoltez.

Les fruits charnus: pour les plantes à fruits charnus, on récolte les graines en même temps que les fruits. Récoltez le fruit lorsqu'il est bien mûr et récupérez les graines en son sein. Lavez-les et faites-les sécher à l'ombre.
Un exception concernant la tomate, il faut extraire le jus des plus belles tomates et le laisser dans un verre. Attendez qu'une pellicule de moisi se forme puis versez le jus dans un chinois et rincez les graines. Égouttez-les et laissez-les sécher.

Les fruits secs: pour les haricots, les fèves et les pois, laissez sécher les gousses sur pied. Récoltez-les lorsqu'elles sont sèchent et sortez les graines des gousses.
Pour les autres plantes, laissez-les monter en graine et attendez que leurs fleurs fanent. Il ne vous reste plus qu'à ramasser les graines que ces dernières ont libéré. Certaines plantes libèrent leurs graines rapidement. c'est le cas de l'aneth, la carotte, la coriandre, l'épinard, le basilic... Pour ce type de plante, coupez un peu avant maturité les tiges florales et suspendez-les ou étalez-les sur un tissu, à l'ombre. Une fois sèches, secouez-les pour récolter les graines.

Conservation des graines

Lorsque les graines ont été récoltées et qu'elles ont séché, il est temps de les remiser. Commencez par retirer toutes les impuretés qui se sont glissées parmi les graines ( brindilles, restes de cosses...) Ensachez les graines dans une enveloppe en papier et placez-les dans un endroit à l'abri de la lumière et de l'humidité. Pour les grosses quantités, vous pouvez les mettre dans un bocal en verre fermé.
N'oubliez pas de noter la date de récolte des graines sur le sachet ou le bocal car la faculté germinative des graines n'est pas éternelle. Selon la plante, elle sera plus ou moins longue. Ce sera l'objet d'un prochain article.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 16-02-2019

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise).