jardin-secrets.com

Sol humifère

Fiches pratiques > Sol humifère

Sol humifèresource

Les sols humifères sont de très bons sols. Ils possèdent de nombreux avantages mais également quelques inconvénients. Ce type de sol se retrouve souvent en forêt, sous le couvert des arbres. C'est un sol riche, facile à travailler mais également fragile et instable.
En sol humifère, le choix des végétaux à cultiver est vaste mais ce sol ne convient pas à tous pour autant car trop acide. Toutefois, il est possible de diminuer cette acidité naturelle pour pouvoir y cultiver un plus grand nombre de végétaux.

Voyons ici comment bien cultiver en sol humifère.

Caractéristiques des sols humifères

Le sol humifère est un sol constitué de la décomposition de matières organiques végétales, d'où le fait que l'on retrouve ce type de sol en forêt. Les sols humifères sont très riches en humus (20 % minimum) additionné de sable et d'argile. Ce sont des sols au PH acide et de couleur foncée. Ils sont spongieux et retiennent bien l'eau sans devenir imperméable et collants.

Avantages et inconvénients des sols humifères

Lorsque l'on a détecté un sol humifère dans son jardin, il est important de connaître ses avantages et ses inconvénients. Des techniques sont alors à mettre en oeuvre afin de réduire les points faibles de ce type de sol.

Avantages: l'humus, présent en bonne quantité dans les sols humifères, est riche en carbonate et en azote organique. L'humus est donc important pour l'alimentation des plantes. C'est une réserve nutritive qui transforme les matières organiques non assimilables par les végétaux en éléments minéraux qui vont les nourrir. Le sol humifère se réchauffe rapidement, ce qui donne une végétation précoce. Il se travaille facilement et permet la culture de plantes de terre de bruyère sans apport particulier préalable.

Inconvénients: il arrive que les sols humifères soient gorgés d'eau s'ils se sont formés sur un sous-sol imperméable car l'humus retient 100 % de son propre poids en eau. De plus, comme nous l'avons mentionné précédemment, c'est un sol au PH acide qui ne convient pas à de nombreuses plantes.

Pour améliorer un sol humifère, faites des apports de chaux tous les deux ou trois ans. Cela permettra au sol de se rapprocher d'un PH neutre. Des apports de terre argilo-calcaire lui redonneront une certaine stabilité. Si votre sol humifère est gorgé d'eau, installez un système de drainage. Faites des apports d'engrais minéraux riches en phosphate régulièrement. Enfin, travaillez le sol de façon superficielle, de préférence au printemps.

Végétaux pour sols humifères

Les végétaux qui se plairont dans un sol humifère sont ceux qui apprécient les sols acides et riches en humus. C'est donc un sol parfait pour la culture des plantes de terre de bruyère, mais pas que.

Voici une liste non exhaustive de végétaux qui se plairont en sol humifère.

Plantes herbacées: Fougères, Mousses, Drosera, Carex, Joncs, Roseaux, Colchiques, Cyclamen d'Europe, Ronces, Prêles, Gentiane, Lis, Lupin, Bouton d'or, Digitale.

Arbustes: Genêt, Camélia, Azalée, Bignone, Cytise, Houx, Pieris, Rhododendron, Bruyère, Skimmia, Hammamélis, Clèthre.

Arbres: Aulne, Saule, Peuplier, Châtaignier, Eucalyptus, Liquidambar, Magnolia.

Fruitiers: Airelle, Framboisier, Myrtillier, Pommier.

Légumes: Ail, Carotte, Céleri, Fraisier, Oseille, Poireau, Pomme de terre, Tomate, Salades.

Par , publié sur jardin-secrets.com le 24-11-2018

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer