jardin-secrets.com

Rutabaga (Brassica napus rapifera)

Potager > Rutabaga

Rutabaga© seedambassadors
En résumé
  • Semis: printemps / été
  • Plantation: printemps / été
  • Récolte: été / automne / hiver
  • Exposition: ensoleillée ou mi-ombragée
  • Type: légume racine
  • Culture hors-sol: non
  • Difficulté: facile

Genre: Brassica
Espèce: napus
Sous espèce: rapifera
Famille: Brassicacées
Origine: Europe

Le saviez-vous ?

Le Rutabaga est une plante annuelle rustique (-20°C) qui fait partie des « légumes anciens oubliés ». Autrefois sa consommation était très importante mais au fil du temps, il a acquis la réputation de légume de disette, au même titre que le Topinambour.
Pourtant, il est facile à cultiver, ne nécessite que peu d'entretien et est riche en vitamine C, en fibres et en sels minéraux.
Il est issu de l'hybridation entre un Chou frisé et un Navet.
On consomme sa racine cuite en soupe, ragoûts, potées... Les feuilles sont également comestibles.

Caractéristiques botaniques du Rutabaga

Feuilles: caduques, lisses, charnues.
Tiges: acaules.
Racines: renflées, rondes ou longues.
Fleurs: jaunes, estivales.

Culture du Rutabaga

Les semis s'effectuent de mars à avril sous abri ou directement en place de mai à juillet.
Le repiquage des plants en place se fait lorsqu'ils possèdent trois ou quatre feuilles, de mai à juin. Distancez les plants de 30 à 40 centimètres en tout sens et choisissez une exposition mi-ombragée ou ensoleillée.
Le Rutabaga est gourmand en eau, les arrosages devront donc être réguliers sans pour autant détremper la terre. Paillez les pieds pour préserver la fraîcheur et l'humidité du sol.
Binez régulièrement la terre pour l'aérer.
Sous climat doux, vous pouvez conserver les Rutabagas en terre une partie de l'hiver. Pour cela, buttez les pieds en automne et disposez un paillage sur la terre.
La récolte se fait de septembre à novembre (plus tard sous climat doux), au fur et à mesure de vos besoins. Procédez par arrachage des pieds.

Multiplication du Rutabaga

  • Semis

Ennemis de culture du Rutabaga

Maladies: Alternariose, hernie du chou, mildiou, oïdium
Parasites: Altise, cecidomyie, charançon, mouche du chou, noctuelle, piéride, escargot, limace.

Autres espèces de Brassica présentes sur le site:

Calendrier de culture

  janv fév mars avr. mai juin juil août sept oct nov déc
                                       
                                                 
                                                 

  Semis en pleine terre

Semis sous abri (en pot ou en pleine terre sous un tunnel)

  Plantation en pleine terre

Plantation sous abri (en pot ou en pleine terre sous un tunnel)

  Récolte

Vous jardinez avec la lune ? N'hésitez pas √† consulter le calendrier lunaire 2019.

Organisation d'un potager

Par-delà le jardinage

Il y a deux légumes que refusent de manger ceux qui ont connu la Seconde Guerre Mondiale: le topinambour et le rutabaga. Ils n'étaient alors pas réquisitionnés par les soldats allemands, aussi sont-ils devenus des aliments consommés jusqu'à l'écoeurement par les français. De plus, le topinambour était généralement mal préparé, trop ou pas assez cuit, mal ou pas assaisonné.

C'est pour cette raison qu'aujourd'hui la cuisine française sous-exploite le topinambour et le rutabaga, car toujours précédés de leur réputation d'après-guerre de très mauvais légumes.

Mais pourquoi les soldats allemands ne les réquisitionnaient pas ? Tout simplement car ils vécurent la même chose durant la Première Guerre Mondiale, le blocus les condamnant à la même alimentation... avec le même écoeurement.

Photos du rutabaga (Brassica napus rapifera)

Source des images: Wikimédia

Par , publié sur jardin-secrets.com le 03-12-2015

Commentaires des internautes

Cliquer ici pour publier un commentaire (aucune inscription requise)

Menu
Encyclopédie des plantes
Ce site utilise des cookies savoir plus fermer